Coronavirus : un hôpital militaire va pouvoir accueillir les patients des urgences de Mulhouse

Intubé et alité dans un brancard, un patient est en détresse respiratoire. Plus aucune place n'est disponible à l’hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin), il faut l'évacuer par hélicoptère. Une opération délicate désormais quotidienne. Trouver des lits est la première des priorités. Alors, sur le parking, l'heure est au grand déballage. Une capacité d'accueil augmentée de 30% La structure militaire devra être désinfectée et inspectée avant de pouvoir recevoir ses premiers patients. Cette aide militaire va permettre de désengorger l’hôpital. "Dans un premier temps, ce seront des patients qui auront séjourné durant trois à quatre jours dans notre service de réanimation. Ils seront stabilisés, ils ne seront plus en phase suraiguë. Ce n'est que 30 lits mais cela augmente de 30% notre capacité d'accueil en réanimation", précise le Dr Marc Noiset, chef des urgences de l’hôpital de Mulhouse.