Coronavirus : un hôpital de Corrèze sous tension

À l'hôpital de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), les malades affluent chaque jour. Les derniers patients amenés en réanimation à Brive ont été transférés depuis Lyon (Rhône-Alpes) en avion médicalisé. Âgés de plus de 70 ans, atteints d'obésité ou d'hypertension, ils sont victimes de graves problèmes respiratoires. "Ce sont des patients Covid qui sont intubés, ventilés. Une des patientes, cela fait un mois qu'elle est sous ventilation mécanique et l'autre cela fait six jours", explique Samuel Caumes, interne en médecine d'urgence à l'hôpital de Brive. Difficile de recruter En pleine seconde vague, l'hôpital de Brive (Corrèze) pourrait encore élargir sa capacité d'accueil de patients Covid : "L'ouverture de lits supplémentaires, on peut tout à fait le faire. Mais la problématique majeure, c'est surtout de trouver du personnel. Le personnel est fatigué, on a énormément de mal à recruter dans cette période délicate", explique Michel Da Cunha, direction adjoint du centre hospitalier de Brive. Des ajustements qui pourraient obliger l'hôpital à déprogrammer certaines interventions chirurgicales.