Hésitations, critiques, urgence... On vous retrace la création de l'application StopCovid, désormais disponible

Brice Le Borgne

Il y a tout juste deux mois, le projet n'était "pas un sujet" sur lequel l'exécutif travaillait, à en croire Christophe Castaner. Et pourtant, depuis mardi 2 juin, l'application StopCovid est bel et bien téléchargeable sur votre smartphone. Elaborée depuis la fin mars pour contenir la pandémie de Covid-19 en France, l'application a cristallisé de nombreuses tensions, entre atouts sanitaires et pistage sécuritaire.

>> Retrouvez toutes les infos sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

Côté technique, StopCovid est une application de traçage permettant d'enregistrer, via une connexion Bluetooth, les personnes avec qui vous avez été en contact pendant plus de 15 minutes, et de les prévenir si vous êtes testé positif au Covid-19, grâce à un QR code obtenu au moment du test. Mais côté politique, elle est aussi devenue le symbole contesté d'un pas supplémentaire vers une société de surveillance.

Des hésitations initiales du gouvernement, jusqu'au vote loin d'être unanime au Parlement le 27 mai, franceinfo vous raconte le chemin tortueux emprunté par l'application StopCovid pour parvenir jusqu'aux téléphones des Français.

Un tracking "pas dans la culture française"

Dès février, l'épidémie a fait émerger une myriade d'outils de lutte contre le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi