Coronavirus : en Guyane, la situation est "extrêmement préoccupante", selon la porte-parole du gouvernement

franceinfo avec AFP

Compte tenue de la situation sanitaire, le second tour des élections municipales a été annulés dans ce territoire de 300 000 habitants, qui partagent une longue frontière avec le Brésil.

Alors que la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, est en déplacement en Guyane, le gouvernement a fait part de son inquiétude vis-à-vis de l'évolution de l'épidémie de coronavirus sur place. "La situation en Guyane est extrêmement préoccupante", a souligné, mercredi 24 juin, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, à l'issue du Conseil des ministres, évoquant "une difficulté importante" dans ce territoire confronté à une épidémie de Covid-19 qui s'aggrave. Mercredi, l'agence régionale de santé (ARS) comptabilisait 2 827cas confirmés (+234 cas en 24h), 9 décès (+1), 102 hospitalisations et 15 patients en réanimation.

En Guyane, "nous avons des cas regroupés, avec une diffusion communautaire, autrement dit, où le retraçage des chaînes de contamination n'est plus possible", a expliqué Sibeth Ndiaye, assurant que l'Etat était "aux côtés des Guyanais, de manière à répondre à cette difficulté importante que nous ne méconnaissons pas".

"Compte tenu de la situation, le second tour des municipales, prévu le 28 juin, a été annulé par un décret du ministre de l'Intérieur, mais aucune nouvelle date n'a été pour l'instant "définie", a précisé la porte-parole.


"On a besoin (...)


Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi