Coronavirus : grâce aux vaccins, "on n'a jamais été aussi près de la sortie de crise"

·1 min de lecture

Troisième vague menaçant de submerger les hôpitaux, durcissement des restrictions sur l'ensemble du territoire, campagne de vaccination qui peine à accélérer... Ces dernières semaines, les mauvaises nouvelles se sont accumulées en France. Mais si la situation actuelle est difficile, Anne-Claude Crémieux, professeur en maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Louis à Paris et membre de l'Académie de médecine, tient à rassurer les Français. Détaillant les perspectives réjouissantes offertes par les différents vaccins, elle assure sur Europe 1 qu'"on n'a jamais été aussi près de la sortie de crise". 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 3 avril

Au micro de Pierre de Vilno, Anne-Claude Crémieux veut dire aux Français "qu'on tient le bon bout". Cette sortie de crise potentielle "est extrêmement solide parce que nous avons ces vaccins d'une efficacité tout à fait extraordinaire", ajoute-t-elle. 

Vers une immunité collective ? 

"Les vaccins à ARN-messager nous ont montré que non seulement ils protégeaient des formes sévères hospitalisées, mais maintenant, on commence à voir qu'ils vont aussi nous aider à largement contrôler l'épidémie puisqu'ils protègent contre la transmission. Ce sont des vaccins dits 'stérilisants', et ça, ce n'était pas gagné au départ", poursuit Anne-Claude Crémieux. "Ce qui a été démontré, notamment chez le personnel soignant, c'est qu'au bout de deux injections par le vaccin Pfizer, plus de 80% des formes asymptomatiques...


Lire la suite sur Europe1