Coronavirus en Gironde : Il faudra « éviter les pots de fin d’année dans les entreprises », recommande le président de la CCI

·1 min de lecture

EPIDEMIE - Face à la reprise épidémique, le président de la CCI va faire passer le message d’éviter les rassemblements trop importants dans les entreprises pour la période des fêtes de fin d’année

L’intensification de la circulation virale observée depuis la mi-octobre se poursuit. Le taux d’incidence atteint désormais 183,8 cas pour 100.000 habitants en Nouvelle-Aquitaine, et 198,7 dans le département de la Gironde. Une situation qui inquiète au niveau de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de la Gironde.

Fraîchement réélu à la présidence de l’organisme, Patrick Seguin a annoncé ce mardi matin lors d’un point presse qu’il allait passer « la consigne d’éviter les pots de fin d’année et les rassemblements importants » dans les entreprises. « Il faut qu’on soit vigilants et respectueux des gestes barrière car les taux continuent de monter, la préfète de la Gironde et l’ARS de Nouvelle-Aquitaine nous alertent sur la situation », a-t-il prévenu.

Les gestes barrière seraient moins respectés sur les petits chantiers

Patrick Seguin annonce aussi que « des messages » vont être passés au niveau du secteur du bâtiment : « Le constat a été fait que sur les petits chantiers, les gestes barrière sont de moins en moins respectés, avec notamment des rassemblements lors de casse-croûte chantier. »

Le président de la CCI prévient que « s’il devait y avoir un retour des restrictions d’(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Gironde : Une deuxième évasion en quelques jours à la prison de Gradignan
Bordeaux : Cinq mois après l’effondrement de deux immeubles, le temps presse pour les 130 victimes
Bordeaux : « Non, les loyers ne sont pas élevés », estime la chambre des propriétaires, opposée à leur encadrement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles