Coronavirus : les gens du spectacle vivant ressentent "une forme d’injustice et de colère”

“Je n’avais pas beaucoup d’espoir” que les théâtres et les salles de spectacle et de cinéma rouvrent le 7 janvier, commente François Feroleto, invité à réagir dans le 23h de franceinfo mardi 29 décembre. "Très compliqué” pour les intermittents “On espère tous une prise en compte de tous ces métiers qui souffrent. Il n’y a aucun cluster qui a été trouvé dans les salles culturelles où on est masqué, où on ne parle pas, donc ce que ressentent les gens du spectacle vivant, c’est une forme d’injustice et de colère”, affirme le comédien de théâtre, de cinéma et de télévision, vu dans plusieurs séries diffusées sur France Télévisions notamment. “Pour la plupart des intermittents du spectacle, c’est une situation très compliquée”, déplore-t-il. Et de rappeler : “Les stars représentent moins de 1% des acteurs”.