Coronavirus/GB: Quarantaine obligatoire à l'hôtel pour certains voyageurs

·1 min de lecture
CORONAVIRUS/GB: QUARANTAINE OBLIGATOIRE À L'HÔTEL POUR CERTAINS VOYAGEURS

LONDRES (Reuters) - Les autorités britanniques imposeront à partir du 15 février une quarantaine surveillée à l’hôtel pour les voyageurs arrivant de pays considérés comme à haut risque, afin de renforcer la lutte contre les nouveaux variants du coronavirus, a annoncé mardi le ministre de la santé Matt Hancock.

"Nous mettons en place un nouveau système de quarantaine dans les hôtels pour les résidents britanniques et irlandais en provenance des pays sur liste rouge au cours des dix derniers jours", a précisé Hancock.

Les voyageurs s'exposent à des amendes et même à la prison s'ils enfreignent les règles de cet isolement.

"Cela inclut une amende de 1.000 livres (1.138 euros) pour tout arrivant international qui ne passe pas un test obligatoire", a dit Hancock au Parlement.

Les voyageurs devront se mettre à l’isolement dans des hôtels désignés qu'ils devront réserver avant leur départ pour un prix de 1.750 livres par personne.

"Toute personne qui ne déclarera pas la vérité sur le formulaire de localisation des passagers et tentera de dissimuler sa présence dans un pays placé sur liste rouge dans les dix jours précédents à son arrivée en Angleterre sera passible d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à 10 ans", a averti Matt Hancock.

Des personnels de sécurité seront présents dans les établissements.

Le gouvernement britannique a dit avoir signé des contrats avec 16 hôtels afin de réserver un total de 4.600 chambres.

(Sarah Young, William Schomberg et Kate Holton; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Stéphane Brosse)