Coronavirus: La France va accélérer son travail sur anticorps monoclonaux

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LA FRANCE VA ACCÉLÉRER SON TRAVAIL SUR ANTICORPS MONOCLONAUX

PARIS (Reuters) - La France va accélérer ses travaux de recherche sur les traitements à base d'anticorps monoclonaux qui peuvent permettre d'éviter à un patient atteint du coronavirus de développer une forme grave de la maladie peu après son diagnostic, a annoncé dimanche le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

"Il y a des traitements qui restent prometteurs, les anticorps monoclonaux en font partie", a dit Gabriel Attal sur BFM TV. "Il y a eu une réunion autour du président de la république vendredi autour de ce sujet-là, on va développer des protocoles cliniques pour travailler cette piste."

Le porte-parole du gouvernement s'attend à ce que ces protocoles, qui définissent les modalités techniques et le calendrier des tests, soient lancés dans les prochains jours.

"Depuis le début, on regarde tout et on investit dès lors qu'on considère qu'il y a une piste prometteuse", a ajouté Gabriel Attal, citant également les recherches sur les interférons, ces petites protéines produites naturellement dans le corps en réponse à une infection virale.

En complément des programmes de vaccination, plusieurs pays - Etats-Unis en tête - travaillent sur les traitements à base d'anticorps monoclonaux, qui permettent de protéger rapidement l'organisme avant que le propre système immunitaire du malade réagisse.

Le président américain Donald Trump a été l'un des premiers à bénéficier en octobre 2020 de ce traitement expérimental contre le coronavirus, et l'Allemagne a annoncé il y a une semaine en avoir commandé 200.000 doses.

(Gilles Guillaume)