Coronavirus : la France manque de soignants

La pénurie de main d’oeuvre est-elle liée a une série de démissions ? Le journaliste France Télévisions Julien Duponchel, présent sur le plateau du 20 Heures, l’assure : "C’est faux". En effet, selon la fédération des hôpitaux de France, "de janvier à fin septembre, 6 102 infirmiers et infirmiers sont partis à la retraite, ont démissionné ou étaient en fin de contrat", soit un chiffre quasi-identique à celui de l’an dernier. En même temps, on recense 5 531 recrutements, soit un total de 571 postes vacants, un déficit qui existait déjà les années précédentes. Davantage d’absents En revanche, le Covid-19 frappe aussi les soignants : 9,5% du personnel hospitalier était absent entre janvier et septembre 2020, contre 8,4% en 2019. "La situation est encore plus dégradée dans les établissements sociaux et médico-sociaux comme les Ehpad", ajoute Julien Duponchel, avec 11,5% d’absents cette année contre 9,7% l’an dernier. Que signifient ses chiffres ? Le journaliste prend l’exemple du CHU de Tours (Indre-et-Loire) : un point de d’absentéisme en plus représente 80 soignants en moins opérationnels.