Coronavirus en France : Les hôpitaux d'Île-de-France au bord de la rupture

Les hôpitaux français ont enregistré 1 331 décès dus au coronavirus depuis le début de la pandémie, dont 231 ces dernières vingt-quatre heures. Le directeur général de la Santé a fait état d'une "tension majeure" en Île-de-France. En vingt-quatre heures, 231 nouvelles personnes sont décédées en France des suites du coronavirus. Le bilan est de 1 331 décès depuis le début de la pandémie, a annoncé, mercredi 25 mars, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. La France compte 25 233 cas confirmés par test PCR, 11 539 personnes hospitalisées, dont 2 827 cas graves en réanimation, a-t-il ajouté. "Nous avons une épidémie d'extension nationale en aggravation rapide" a insisté Jérôme Salomon. >> À lire : Coronavirus : la France doit se préparer à "un effort long" pour se relever Considérant les près de 3 000 patients en réanimation, "c'est un nombre considérable, exceptionnel dans un temps aussi bref et pour une seule maladie", selon le directeur général de la Santé. Il a souligné une "tension majeure" en Île-de-France, devenue "la situation la plus critique". Et ce, "malgré des efforts considérables pour ouvrir encore des centaines de lits en réanimation après avoir déjà multiplié par deux" le nombre de lits disponibles.