Coronavirus : la France doit-elle s'inquiéter du variant britannique ?

Le variant du coronavirus repéré en Grande-Bretagne, et détecté également en France, peut-il relancer l'épidémie dans l'Hexagone ? "Oui, parce que quand on regarde ce qui s'était passé en Angleterre début décembre, ils étaient à peu près comme nous, sur un plateau. [...] Et puis d'un seul coup, le variant anglais s'est répandu, et en trois semaines, ils sont passés à 800 [cas pour 100 000 habitants], soit quatre fois plus. Et même dans certaines catégories d'âge, les 20-30 ans, les 40-60 ans, on est même à des taux qui atteignent presque 1 200 pour 100 000 habitants", explique le docteur et journaliste Damien Mascret sur le plateau du 13 Heures, mardi 5 janvier. Un reconfinement strict en France est-il possible ? Pour Damien Mascret, on ne peut pas exclure l'hypothèse d'un reconfinement strict à la manière de l'Angleterre. "Quand on regarde aujourd'hui la situation en France, tout l'Est du pays quasiment est déjà à des taux élevés, mais ça n'est pas encore le variant anglais. Donc si dans un mois, le variant anglais s'est répandu, les choses pourraient s'accélérer", poursuit-il.