Coronavirus/France: Les commerces non-essentiels ne pourront pas rouvrir "à ce stade", dit Fesneau

·2 min de lecture
CORONAVIRUS/FRANCE: LES COMMERCES NON-ESSENTIELS NE POURRONT PAS ROUVRIR "À CE STADE", DIT FESNEAU
CORONAVIRUS/FRANCE: LES COMMERCES NON-ESSENTIELS NE POURRONT PAS ROUVRIR "À CE STADE", DIT FESNEAU

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français n'envisage pas "à ce stade" d'autoriser la réouverture des commerces non essentiels contraints de baisser le rideau dans le cadre du reconfinement face à la deuxième vague d'épidémie de coronavirus, a annoncé mercredi sur France Info le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau.

"Pas à ce stade", a-t-il répondu alors qu'on l'interrogeait sur la possibilité d'une réouverture de ces commerces non essentiels, comme les magasins de jouet ou les salons de coiffure.

"Je comprends tout à fait la détresse des commerçants qui sont concernés", a-t-il poursuivi, reconnaissant qu'ils avaient pris "beaucoup de précautions et de mesures sanitaires qu'il faut saluer" mais rappelant que la décision de fermer leurs commerces avait été prise "pour éviter que nous nous déplacions plus qu'il ne le faut".

"On verra quand on aura le sentiment que les mesures prennent leurs effets si on peut relâcher un peu la pression sur les commerces", a-t-il ajouté.

Seuls les commerces vendant des produits de première nécessité sont autorisés à ouvrir sans contrainte dans le cadre du reconfinement en vigueur depuis le 30 octobre.

Une clause de revoyure avait été fixée au 12 novembre, soit ce jeudi. La situation sanitaire ne semble pas permettre un assouplissement du dispositif.

Un conseil de défense consacré à la crise sanitaire se tiendra jeudi matin à l'Elysée et le Premier ministre, Jean Castex, donnera le même jour à 18h00 une conférence de presse.

Les derniers chiffres disponibles faisaient état mardi soir de quelque 470 décès supplémentaires et de 22.180 nouvelles contaminations en 24 heures.

Avec 31.505 patients atteints du Covid-19 actuellement hospitalisés, la France se rapproche par ailleurs du pic atteint le 14 avril dernier, quand 32.292 malades touchés par la maladie étaient hospitalisés.

Dans les services de réanimation, on comptait mardi soir 4.750 malades du Covid, un niveau encore en deçà du record atteint le 8 avril (7.148 lits occupés) mais qui n'avait pas été atteint depuis le 24 avril.

(Henri-Pierre André)