Coronavirus : les Français toujours réticents à se faire vacciner

Le gouvernement a encore du pain sur la planche pour réussir à convaincre la population d’accepter le vaccin contre le coronavirus. Selon le dernier sondage Odoxa, 58% des Français interrogés affirment qu’ils ne comptent pas se faire vacciner. C’est un chiffre en hausse de 8% par rapport au mois dernier. Une décision vue comme personnelle Les avis divergent sur cette question en fonction de plusieurs facteurs. Ils sont 32% à être favorable au vaccin chez les 35-49 ans, contre 58% chez les plus de 65 ans. Les femmes seraient moins enclines à se faire vacciner que les hommes. La sensibilité politique rentre en compte : plus de la moitié des électeurs d’Emmanuel Macron sont prêts à se faire vacciner alors que ceux de Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen s’y opposent davantage. Les Français s’accordent sur un point : ils sont en moyenne 82% à estimer que c’est une décision personnelle qui ne regarde que soi.