Coronavirus : les Français de plus en plus touchés par la dépression

Il n’y a pas que les conséquences économiques qui touchent les Français. Leur moral pâtit notablement de la pandémie de Covid-19. Jeudi 19 novembre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a beaucoup insisté sur la santé mentale des citoyens. "Quand on regarde les chiffres, en ce moment, on s’aperçoit qu’un Français sur cinq souffre d’anxiété ou d’état dépressif", explique le journaliste et médecin Damien Mascret, sur le plateau du 19/20, vendredi 20 novembre. Un taux dépressif important Au début du confinement, ce taux d’état dépressif était très haut puis il a diminué, car la population s’est adaptée à la situation. Il s’est ensuite stabilisé durant l’été pour repartir à la hausse à l’automne. "C’est ce qui inquiète le gouvernement aujourd’hui, on voit que c’est reparti à la hausse, et même assez nettement puisqu’on est maintenant à 20% d’états dépressifs", juge le médecin.