Coronavirus : les Français hésitent encore à se faire vacciner

Le doute persiste en France. Dimanche 27 décembre, la campagne de vaccination contre le coronavirus doit débuter dans le pays. Pourtant, certains hésitent encore à faire confiance à ce médicament. Comme le souligne la journaliste Camille Guttin en duplex depuis Dijon (Côte-d’Or), pour être vacciné, il faut que les soignants puissent se baser sur "un consentement éclairé". Il revient souvent aux membres de la famille de prendre une décision si la personne n’est pas en état de prendre une décision seule. Le doute subsiste Un passant confirme qu’il fera vacciner son grand-père de 94 ans, une manière de le protéger à ses yeux. Pourtant, plusieurs familles hésitent à donner le feu vert pour la vaccination d’un de leurs proches. Face à un médicament encore nouveau, certains craignent le manque de recul et l’arrivée de possibles effets secondaires sur les patients.