Coronavirus : les fournisseurs face à la crise économique

Bercy a été clair, et demande aux grandes entreprises de ne pas attendre pour payer les fournisseurs, notamment les PME. Depuis le début du Covid-19, les retards de paiement sont en effet multipliés par cinq. Dans le viseur des PME : les grands groupes. Des paiements qui ne sont pas insignifiants et s’élèvent parfois à plusieurs millions d’euros. Le risque est un effet domino sur toute la filière. Les grands groupes également en danger Si le fournisseur n’est plus payé, il peut faire faillite et entraîner avec lui son sous-traitant et ainsi de suite, jusqu’à l’artisan. Les grands groupes font également face à une baisse du chiffre d’affaires, mais Bercy estime qu’ils peuvent payer en temps et en heure, et ont menacé de les sanctionner. Selon un cabinet d’expert, le nombre de défaillances d’entreprises pourrait augmenter de 8% cette année.