Coronavirus: Fin de quarantaine pour des rapatriés de Wuhan en France

CORONAVIRUS: FIN DE QUARANTAINE POUR DES RAPATRIÉS DE WUHAN EN FRANCE

MARSEILLE (Reuters) - Cent-vingt-deux Français rapatriés de Wuhan en raison de l'épidémie de coronavirus qui sévit en Chine terminent dimanche leurs deux semaines de quarantaine dans la région de Marseille et ont commencé à quitter leurs lieux de confinements, munis d’un certificat de « non-contagiosité ».

Aucun d’entre eux n’a été testé positif au coronavirus durant cette période de quarantaine, avait précisé l’Agence Régionale de Santé dans la semaine.

Quarante-quatre personnes étaient encore confinées jusqu’à dimanche dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, que 181 Français avaient déjà quitté vendredi, et 78 autres à l’Ecole nationale supérieure d’officiers sapeurs-pompiers (Ensosp) à Aix-en-Provence.

Elles étaient arrivées de la région de Wuhan dans un second avion le 2 février.

Les rapatriés qui n’ont pas pu quitter les centre par leurs propres moyens ont été acheminés en bus vers la gare Saint-Charles de Marseille ou l’aéroport Marseille-Provence avec des navettes quoi doivent s’échelonner jusqu’à l’après-midi, a précisé la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Il reste sur le site de l’Ensosp 35 personnes qui termineront leur quarantaine le 23 février après être arrivés par un troisième vol via Londres.


(Marc Leras, édité par Jean-Michel Bélot)