Coronavirus : "Il faut que le message soit simple : 'Portez un masque quand vous êtes dehors, point barre !'", lance une épidémiologiste

franceinfo
·2 min de lecture

Catherine Hill ne cache par ailleurs pas son indignation par rapport à la gestion de la crise. Il faut former rapidement plus de gens aux prélèvements, procéder à des tests groupés. "Ça ne sert à rien d'attendre que quelqu'un ait un symptôme", dit-elle, parce qu'on rate "toute la période où le patient était contagieux pour l’isoler".

Alors que le préfet de la Mayenne a décidé de rendre le port du masque obligatoire en extérieur dans 69 communes du département à partir de lundi, l’épidémiologiste à l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif Catherine Hill estime dimanche 2 août sur franceinfo que "c’est une extrêmement bonne chose, (…) c’est ce qu’il fallait faire depuis le début". Selon elle, "il faut que le message soit simple : 'Portez un masque quand vous êtes dehors. Point barre !'"

Est-ce une bonne chose de rendre le masque obligatoire en extérieur ?

C'est une extrêmement bonne chose. C'est ça qu'il faut faire. C'est ce qu'il fallait faire depuis le début. C'est ça qu'on fait en Asie. De toute façon, il faut que le message soit simple : vous sortez de chez vous, il faut que vous portiez un masque. Le bon sens est d’avoir une règle simple. Il faudrait que le message soit clair et universel. Portez un masque. Portez un masque quand vous êtes dehors. Point barre. C'est simple, c'est clair. Et c'est ça qu'on aurait dû faire depuis le début. Il n’est jamais trop tard pour bien faire ça. On va y arriver, mais très, très lentement.

L'épidémie continue et on continue à ne pas la contrôler parce qu'on ne cherche pas à trouver rapidement les porteurs du virus en testant d'une façon rationnelle.

Catherine Hill, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi