Coronavirus : “Il faut que nos compatriotes soient patients, on va s'occuper de 100% d’entre eux”, promettent les voyagistes

franceinfo

“Il faut que nos compatriotes soient patients, on va s'occuper de 100% d’entre-eux." Jean-François Rial, le vice-président du Syndicat des entreprises du tour operating (SETO) a voulu rassurer, vendredi 20 mars sur franceinfo, les touristes français coincés à l’étranger depuis l’épidémie de coronavirus. Il demande un peu de temps pour que les tours-opérateurs, les compagnies aériennes et le quai d’Orsay puissent s’organiser. Selon lui, 60% des touristes français à l’étranger sont déjà rentrés.

>> Suivez les dernières informations liées à l'épidémie de coronavirus

franceinfo : Que pouvez-vous faire à votre niveau pour faciliter le rapatriement de ces Français ?

Jean-François Rial : On se coordonne avec le quai d'Orsay, Air France et les éventuelles compagnies françaises qui opèrent à l'étranger, pour pouvoir, pour chaque cas, trouver une solution particulière. Par exemple, on a affrété des avions sur les Canaries, sur le Maroc, sur la République Dominicaine et on essaye de faire monter le maximum de gens. Sur mon entreprise, j'avais à peu près 1 200 personnes à destination. Aujourd'hui, j'e n'en ai plus que 800, je devrais en faire rentrer 300 ou 400 dans les 48 heures qui viennent. Petit à petit, on écluse, on les fait revenir. Il faut que nos compatriotes soient patients, il faut qu'ils soient calmes, parce que de toute façon, on va s'occuper de 100% d’entre eux. La cellule de crise du quai d'Orsay est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi