Coronavirus : "Il faut avouer qu'on a assez peu d'aide du 15 et des services hospitaliers", déplore le syndicat des Ehpad privés

franceinfo

Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa (Syndicat National des Établissements et Résidences privés pour personnes âgées), a déploré mardi 24 mars sur franceinfo que les Ehpad avaient "assez peu d'aide du numéro 15 et des services hospitaliers" pour les "cas lourds" touchés par le coronavirus. Aujourd'hui, "20 à 30 établissements" sont "en situation particulièrement critique sur le territoire" sur 6 500 Ehpad, indique-t-elle. Les bilans donnés par certains directeurs d'établissements sont déjà lourds. Il y a eu sept morts dans un Ehpad de Sillingy en Haute-Savoie et vingt-et-un morts dans un établissement Cornimont dans les Vosges.

Franceinfo : Avez-vous un bilan précis dans les Ehpad ?

Florence Arnaiz-Maumé : A ce stade, nous n'avons pas de chiffres nationaux. Pour autant, évidemment, nous parlons beaucoup avec les pouvoirs publics, régionaux, locaux et nationaux et les autres fédérations du secteur. Nous estimons aujourd'hui qu'il y a de 20 à 30 établissements en situation particulièrement critique sur le territoire. Je rappelle qu’il y a aujourd’hui 6 500 Ehpad en France. Donc une petite minorité est en situation très critique. Pour autant, la grande majorité est encore épargnée.

Il faut absolument renforcer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi