Coronavirus: face aux épidémies, les outils de surveillance sont plus facilement légitimés

·2 min de lecture

CORONAVIRUS - Quelle fin pour quels moyens ? Alors que la troisième semaine de confinement s’achève en France dans le cadre de la pandémie de coronavirus, l’exécutif évalue les différentes possibilités de sortie de crise. L’un des objectifs principaux étant d’éviter une deuxième vague de contagion et un nouvel arrêt de l’économie.

Parmi les pistes, celle des moyens technologiques et de la surveillance est régulièrement mise sur la table. Mercredi 1er avril à l’Assemblée nationale, le Premier Ministre a évoqué la possibilité d’une application mobile, téléchargeable à titre volontaire, qui permettrait d’être informé si l’on a croisé une personne touchée par le virus.

À l’Élysée, Emmanuel Macron a lancé le comité Care, chargé de conseiller le gouvernement pour ce qui concerne les pratiques de “backtracking” qui permettent d’identifier les personnes en contact avec celles infectées par le virus du Covid-19.

Autant de pistes qui font bondir de nombreuses organisations. Contacté par le HuffPost, Félix Tréguer, sociologue et cofondateur de la Quadrature du Net, met en garde “contre la tentative du solutionisme technologique”.“Il y a des enjeux de libertés individuelles fondamentaux. Les discours martiaux nourrissent la sidération entraînée par la crise que nous vivons, et nous rendent les plus vulnérables, moins vigilants. Le confinement et la loi d’urgence sanitaire limitent les contre-pouvoirs du parlement et des citoyens, analyse-t-il. Historiquement, ce type de situation permet de légitimer et de renforcer des moyens de surveillance que nous n’aurions pas accepté en temps normal”.

Le confinement déjà au 14e siècle

Des propos qui font écho au travail de l’historien des épidémies, Patrice Bourdelais, également directeur d’études émérite à l’EHESS. En retraçant la gestion des épidémies dans le passé, son travail permet de mieux comprendre comment se sont construits les moyens de surveillance des populations et comment leur légitimité en a été renforcée.

“Pendant les...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles