Coronavirus : face au virus, la réserve médicale mobilisée

Cédric Compagno entame sa deuxième journée à l’hôpital de Grasse (Alpes-Maritimes). Il est 19 heures, il reçoit les dernières informations sur l’état de santé des patients de l’unité Covid-19 de cet hôpital. Infirmier libéral le jour, il s’est porté volontaire pour venir aider les équipes de nuit, dix soirs par mois. Dans cette unité Covid-19 de 28 lits, 16 patients sont hospitalisés, dont six en réanimation. Une hausse constante depuis un mois, même si l'épidémie commence à faiblir légérement. Un profil qui rassure "On s’organise comme on peut et on est tous les uns les autres, on travaille ensemble et on s’aide. La fatigue on verra après", indique Cédric Compagno. Il y a neuf ans, Cédric était infirmier aux urgences dans ce même hôpital. Son profil rassure les équipes soignantes. "Il connaît le travail !", assure une infirmière. Dans cet hôpital, huit personnes de l’extérieur comme Cédric Compagno sont venues renforcer les équipes.