Coronavirus: Face à la deuxième vague, la RDC impose un couvre-feu

par Stanis Bujakera
·1 min de lecture
CORONAVIRUS: FACE À LA DEUXIÈME VAGUE, LA RDC IMPOSE UN COUVRE-FEU

par Stanis Bujakera

KINSHASA (Reuters) - La République démocratique du Congo (RDC) va imposer un couvre-feu et des mesures sanitaires strictes, comme le port obligatoire du masque dans les lieux publics, afin de freiner la deuxième vague épidémique, a déclaré mercredi l'équipe congolaise en charge de la lutte contre le coronavirus.

Le couvre-feu s'appliquera à partir de vendredi et sera en vigueur entre 21h00 et 05h00, a indiqué le Comité multisectoriel de la riposte à la pandémie, qui a par ailleurs annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes.

Le nombre de patients hospitalisés à cause de l'épidémie a dépassé le seuil atteint lors de la première vague, a affirmé début décembre le responsable de la lutte contre le coronavirus Jean-Jacques Muyembe, mettant en garde contre une éventuelle pénurie d'oxygène dans les hôpitaux.

Alors que la RDC n'a signalé que 14.942 cas de contamination et 364 décès liés au coronavirus depuis le début de l'épidémie, officiellement déclarée en mars, le pays connaît une augmentation constante du nombre de cas ces dernières semaines.

Le pays a enregistré mercredi 345 nouvelles infections quotidiennes, dont la majorité à Kinshasa.

Lundi, le président Félix Tshisekedi a déclaré que la RDC faisait face à une deuxième vague de coronavirus, principalement issue de "l'importation" de cas venus de l'étranger et de l'assouplissement des mesures sanitaires.

(Stanis Bujakera, version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)