Coronavirus: Face à la baisse du nombre de clients à cause du télétravail, « s’adapter ne suffit plus » pour les restaurants

·2 min de lecture

DESERT - Avec le télétravail obligatoire, les employés ont déserté les bureaux et les commerçants aux alentours en pâtissent. A Levallois-Perret, les petits restaurateurs cherchent la recette pour attirer à nouveau

Il est midi, dans ce quartier d’affaires de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), juste de l’autre côté du périph'. C’est l’heure du déjeuner. Habituellement, une vague d’employés affamés déferle vers les rues commerçantes. Ce jeudi, rue Louise-Michel, ça ne se bouscule pas. « Regardez autour de moi. Il n’y a personne », se désole Sabine, jeune salariée de Theory, un restaurant vegan. Depuis octobre, depuis son sobre comptoir où sont présentées des pâtisseries, Sabine voit peu de clients entrer au restaurant.

Elle n’est pas seule. Cette baisse de fréquentation fatigue les commerçants de la rue. Après deux ans de pandémie, les difficultés s’enchaînent. « C’est sans fin », confie Karine, gérante d’un bar à salade. Son établissement, It 2 Eat, est fortement impacté par cette baisse de fréquentation, il n’ouvre qu’aux heures de bureau. « Avant l’arrivée du Covid-19, mon restaurant faisait foule. Pour manger chez moi, les gens faisaient la queue dans la rue », lance Karine déboussolée. Aujourd’hui, il n’est même plus rentable. Elle s’est déjà séparée de trois employés, depuis 2020. « Ça fait des mois que je puise dans ma trésorerie. Je suis à un point critique. »

S’adapter pour survivre

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus en Ile-de-France : Un test sur cinq positif
Paris : Un CRS mis en examen pour avoir frappé des Gilets Jaunes, dans un Burger King
Ile-de-France : Rassurant, lumineux ou ligne bleue, quel design voulez-vous pour le nouveau T1 ?
Paris : Une pénurie mondiale prolonge la durée de vie du ticket de métro en carton

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles