Coronavirus: les fabricants français de masques de protection peuvent-ils faire face à la demande?

1 / 2

Coronavirus: les fabricants français de masques de protection peuvent-ils faire face à la demande?

La menace d'une pandémie mondiale de Coronavirus met sous pression les quelques entreprises françaises qui fabriquent des masques de protection. Alors que l'État a annoncé la commande massive de plusieurs dizaines de millions de masques de protection (modèles FFP2) pour les professionnels de santé, ces entreprises -des PME pour la plupart- croulent déjà sous la demande mondiale.

"Aujourd’hui, on livre déjà quelques millions de masques pour l’État français, et on va passer à quelques dizaines de millions. On sait déjà que certains jours, on aura des difficultés, des ruptures sur les matières premières", explique Gérald Heuliez, directeur général du groupe Kolmi-Hopen, sur l'antenne d’Europe 1.

L'explosion de la demande actuelle qui lui est adressée est évaluée à plus de 500 millions de masques tous confondus, contre plus de 150 millions en temps normal. Son entreprise devrait ainsi accueillir 35 nouveaux employés pour assurer l'accélération des commandes, son carnet de commande étant déjà plein jusqu'après l'été.

Plus de 100 appels par jour chez VSP Med Mask

Même son de cloche chez VSP Med Mask, société française basée à Marseille. "Nous recevons près de 100 appels par jour depuis janvier 2020, les appels affluent de toutes parts, y compris et surtout des gouvernements des régions chinoises qui font appel à des intermédiaires pour faire face à leur problématiques. Les demandes varient de la simple pharmacie...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi