Coronavirus: le fabricant de moteurs d'avion Rolls-Royce taille dans ses effectifs

Les annonces de licenciements s’enchaînent chez les constructeurs du secteur aérien qui subissent de plein fouet la crise liée au coronavirus. Rolls-Royce, le fabricant des moteurs des avions Boeing et Airbus va supprimer des milliers de postes. 

Confronté à un effondrement du trafic aérien mondial, Rolls-Royce a décidé de supprimer 9 000 postes soit 17% de ses effectifs, essentiellement dans sa branche de l’aviation civile. Cela devrait entraîner la fermeture de plusieurs sites de production.

L’entreprise anglaise précise que cette réduction des effectifs fait partie d’un plan de restructuration plus large dont le but est d’économiser 1 milliard 450 millions d’euros par an. Dans un communiqué, le groupe, qui emploie 52 000 personnes dans le monde, justifie son choix par la nécessité de s’adapter à la crise. Il souligne aussi qu’il faudra plusieurs années pour que le marché de l'aéronautique commercial retrouve ses niveaux d'avant la crise.

Au Royaume-Uni, d’autres entreprises du secteur aérien souffrent fortement de la crise du coronavirus. Les compagnies aériennes British Airways, Virgin Atlantic et Ryanair ont déjà annoncé chacune, des milliers de suppressions d'emplois.

À lire aussi Le secteur aérien en chute libre avec le coronavirus