Coronavirus : comment expliquer le faible nombre de cas quotidiens à Paris