Coronavirus : on vous explique les accusations de Didier Raoult contre le Conseil scientifique devant les députés

franceinfo

"Je ne suis pas un prophète, même si je suis barbu." Succès d'audience garanti. Pendant trois heures, le professeur Didier Raoult a répondu, mercredi 24 juin, aux questions de la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus.

Sans se prononcer sur l'avenir de l'épidémie, il a étrillé l'action des autorités, et en particulier l'organisation, selon lui "totalement archaïque", des tests de dépistage du Covid-19 en France. Le directeur de l'IHU Méditerranée Infection s'en est également pris au Conseil scientifique mis en place le 11 mars par le président Emmanuel Macron. Retour sur ces critiques autour de quatre questions.


1Que reproche Didier Raoult au Conseil scientifique ?


Petit rappel : à l'origine, Didier Raoult faisait partie de ce Conseil scientifique composé de onze personnes, dirigé par le professeur Jean-François Delfraissy, et censé éclairer les décideurs politiques. Mais il a très vite cessé d'y siéger. Et il n'a pas épargné ce cénacle lors de son audition devant les députés.

Première critique formulée : le Conseil scientifique sortait de son rôle, qui était, a estimé le professeur marseillais, de "donner des conseils scientifiques, déterminer quels étaient les projets scientifiques (...) mais pas de réfléchir sur le confinement". Didier Raoult est allé plus loin en mettant en cause la compétence même des membres (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi