Coronavirus : Etats-Unis, la super (im)puissance ?

Les Etats-Unis subissent de plein fouet cette crise du coronavirus. La première puissance mondiale, à elle seule, recense un tiers des cas déclarés à la surface du globe et près d’un mort sur trois est Américain. Des chiffres qui devancent largement ceux de la Chine, foyer d'origine de la pandémie. Pourquoi l’Etat le plus riche de la planète est-il ainsi frappé, davantage que des pays plus vastes, plus pauvres ou encore plus peuplés ? Qu’est-ce que cela révèle des failles des Etats-Unis et quelles sont les conséquences sur le "leadership américain" ?