Coronavirus en Espagne: le bilan, revu à la baisse est moins meurtrier que le français

AFP
Revu à la baisse, le bilan espagnol est moins meurtrier que le français (photo: une sortie de métro en Espagne)

Un nouveau système de suivi “permet de nettoyer les doublons, de confirmer les données et d’éliminer les morts qui lui avaient été attribuées à tort”.

ESPAGNE - Le gouvernement espagnol a revu ce lundi 25 mai à la baisse le bilan de la pandémie dans un des pays les plus endeuillés au monde, en le ramenant à 26.834 morts, soit 1918 de moins que la veille.

Un nouveau système de suivi “permet de nettoyer les doublons, de confirmer les données liées au coronavirus et d’éliminer (les morts) qui lui avaient été attribuées à tort”, a expliqué le directeur du Centre d’alertes sanitaires du Ministre de la Santé, Fernando Simon. Dimanche, l’Espagne avait publié un bilan de 28.752 morts.

Un bilan moins meurtrier qu’en France

“Une variation de 1900 c’est beaucoup, nous essayons de vérifier que c’est correct, mais ce sont les chiffres dont nous disposons actuellement”, a poursuivi le Fernando Simon.

Le ministère, qui dépend des données communiquées par les régions qui sont compétentes pour la Santé, a également révisé à la baisse le nombre de cas confirmés: 235.400 contre 235.772 enregistrés dimanche.

“Nous sommes satisfaits de la qualité croissante des informations qui nous permettent de prendre des décisions”, a assuré le Dr Simon. “C’est quelque chose qui se produit dans toutes les épidémies, quand l’évolution de l’épidémie nous laisse un peu plus de temps, il faut rectifier les chiffres et dans certains cas il faut les réduire”, a-t-il encore expliqué. 

En France, ce 25 mai, la DGS a communiqué les chiffres de la mortalité liée au coronavirus. L’épidémie a fait au moins 28.457 morts en France depuis le début mars.

 

LIRE AUSSI

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :