Coronavirus : les entreprises sont-elles des lieux importants de contamination ?

70 millions de Français vivent au rythme du confinement depuis le vendredi 30 octobre, pour tenter d’endiguer la seconde vague de Covid-19 et de freiner les contaminations. D’ailleurs, ces dernières ne se feraient pas sur le lieu de travail majoritairement. "Je voudrais être très claire, ça n’est pas au travail qu’on se contamine. Dès le 1er septembre, on avait imposé le port de masque. Il y a moins de 1% des contaminations qui se sont faites sur le lieu de travail", a déclaré Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, dimanche 1er novembre. Privilégier le télétravail Ce constat se base sur des chiffres partiels : les 1 352 foyers de contamination en entreprise représentent 22% du total des clusters et seulement 10 000 cas de Covid-19, sur plus d’un million de malades recensés depuis le début de l’épidémie. Toutefois, il faut limiter la présence en entreprise pour Pascal Crépey, épidémiologiste à l’École des Hautes Études en Santé publique : "Dans ce contexte d’incertitude, mieux vaut privilégier le télétravail".