Coronavirus: Encore quatre à cinq mois d'efforts, dit un ministre allemand

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: ENCORE QUATRE À CINQ MOIS D'EFFORTS, DIT UN MINISTRE ALLEMAND
CORONAVIRUS: ENCORE QUATRE À CINQ MOIS D'EFFORTS, DIT UN MINISTRE ALLEMAND

FRANCFORT (Reuters) - Les Allemands doivent se préparer à vivre encore quatre ou cinq mois avec des mesures de restriction sévères pour endiguer l'épidémie de coronavirus, a déclaré le ministre de l'Economie, Peter Altmaier.

"Nous ne sommes pas encore sortis d'affaire", a-t-il au journal Bild am Sonntag. "Nous ne pouvons pas nous permettre un confinement en forme de yo-yo avec une économie qui s'ouvrirait et se refermerait en permanence."

L'Allemagne a imposé des mesures restrictives qualifiées de "confinement allégé", avec des restaurants fermés mais des écoles et magasins ouverts, pour contrôler la deuxième vague de l'épidémie, qui a frappé le pays beaucoup moins durement que ses voisins d'Europe de l'Ouest.

L'institut des maladies contagieuses Robert Koch a signalé dimanche 16.947 nouvelles contaminations au coronavirus, pour un total de 790.503 depuis le début de l'épidémie.

Peter Altmaier a exclu tout relâchement à court terme. "Si nous ne voulons pas nous retrouver avec 50.000 contaminations par jour, comme c'était le cas en France il y a quelques semaines, nous devons regarder à long terme et ne pas constamment spéculer sur les mesures qui pourraient être assouplies", a-t-il déclaré à Bild am Sonntag.

"Tous les pays qui ont levé leurs restrictions trop tôt ont jusqu'à présent payé un prix élevé en termes de vies humaines."

La police allemande a utilisé samedi des canons à eau pour disperser des manifestants anti-confinement à Francfort en raison du non respect des mesures sanitaires.

(Arno Schütze, version française Tangi Salaün)