Coronavirus : pas encore de confinement, les chiffres sont hauts, mais stables

Avec plus de 25 000 nouveaux cas de coronavirus mercredi 10 février, les épidémiologistes préconisaient un reconfinement pour réduire ce chiffre. Le nombre de contaminations stagne sur un plateau élevé entretenu par la propagation du variant anglais, même si sa diffusion semble moins alarmante qu’au Portugal et qu’au Royaume-Uni. “A ce jour, l’équilibre entre ces différents paramètres nous conduit à être très vigilant, mais à continuer à éviter un nouveau confinement”, a déclaré Jean Castex mercredi 10 février. Lueur d'espoir avec les vacances Pour éviter que le pays soit mis sous cloche une troisième fois, le gouvernement espère que les vacances scolaires de février feront baisser les contaminations. Mais de l'aveu même de l’exécutif, le chemin est étroit. Plus de 3 300 personnes sont actuellement en réanimation, un chiffre au plus haut depuis la fin de la deuxième vague.