Coronavirus: 130 cas confirmés en France, dont 2 enfants en Alsace

Suivez en direct l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France et dans le monde. (Photo: ASSOCIATED PRESS)

SANTÉ - Le monde s’immobilise à mesure que le nouveau coronavirus se propage, faisant craindre un scénario de pandémie. Des avions sont cloués au sol, les écoles ont fermé au Japon et des rassemblements sont interdits en Suisse et un peu partout dans le monde.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a relevé à son degré maximum le niveau de la menace vendredi, alors qu’une soixantaine de pays sont désormais touchés. Dans le même temps, l’économie mondiale fait face à son pire risque de récession depuis la crise financière de 2008.

> Ci-dessous, les principales informations du week-end:

• L’épidémie de coronavirus s’approche désormais des 3.000 morts pour plus de 88.257 cas dans 66 pays – dont près de 79.824 cas pour 2.870 décès en Chine, où l’épidémie s’est déclarée fin décembre, selon un dernier bilan transmis dimanche soir par l’AFP. En Italie, le coronavirus a contaminé plus de 1.694 cas et tué 34 personnes.

• En France, Emmanuel Macron a présidé ce samedi 29 février un Conseil de Défense et un Conseil des ministres exceptionnels pour faire le point sur l’épidémie de coronavirus. Selon le dernier bilan transmis dimanche soir, la France a atteint les 130 cas depuis fin janvier, dont deux morts. Neuf personnes sont dans un état grave et 12 sont guéries et sorties de l’hôpital.

 

•  Tous les “rassemblements de plus de 5.000 personnes” en milieu fermé et certains événements en extérieur, comme le semi-marathon de Paris ce dimanche 1er mars, sont annulés. La dernière journée du Salon de l’agriculture est également annulée dimanche à Paris. Le musée du Louvre a lui retardé son ouverture ce matin.

 

> Retrouvez ci-dessous, les informations sur le coronavirus en France et à travers le monde au cours du weekend:

• 20h06 - Les établissements scolaires fermés dans 9 communes de l’Oise jusqu’au 14 mars

Les établissements scolaires et périscolaires resteront fermés à compter de lundi et jusqu’au 14 mars inclus dans neuf communes de l’Oise, selon l’arrêté préfectoral publié dimanche soir.

Sont ainsi concernés les établissements de Crépy-en-Valois -dont un enseignant de 60 ans du collège Jean de La Fontaine est le premier Français contaminé par le Covid-19 à avoir succombé- et de Vaumoise, où cet homme résidait et était conseiller municipal, selon cet arrêté signé conjointement par le préfet de l’Oise, Louis Le Franc, et la rectrice de l’académie d’Amiens, Stéphanie Dameron.

 

La mesure touche aussi la petite ville de La Croix Saint-Ouen, proche de Compiègne, où habite le deuxième habitant de l'Oise à avoir été diagnostiqué victime de la maladie. Ce dernier est actuellement hospitalisé à Amiens dans un "état grave".

Les autres villes sont Creil et les communes avoisinantes (Montataire, Nogent-sur-Oise, Villers-Saint-Paul) ainsi que Lamorlaye, limitrophe du Val d'Oise, et Lagny-le-Sec, limitrophe de Seine-et-Marne. Le quinquagénaire hospitalisé à Amiens est un civil travaillant comme chauffeur sur la base militaire de Creil, dont plusieurs autres personnels sont contaminés.

• 19h50 - Le maire de Crépy-en-Valois contaminé

Le maire de Crépy-en-Valois dans l’Oise a annoncé sur sa page Facebook être porteur du coronavirus. “Mon test est positif et je suis porteur de cette ‘cochonnerie’”, a-t-il écrit, expliquant qu’il allait ”établir la liste des personnes qu’(il) a rencontrées depuis 14 jours”.

“Je pense que beaucoup de cas vont apparaître dans les jours qui viennent”, a-t-il ajouté. “Je ne suis pas hospitalisé car je ne suis pas ‘malade’” et “n’ai pas de fièvre”. L’élu, confiné à son domicile, remercie tous les messages de soutien.

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

 

• 19h30 - 130 cas désormais en France

Le nombre de personnes malades continue de grimper en France. Lors de son point presse ce dimanche, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a indiqué que le bilan était désormais de 130 cas depuis janvier, dont 12 guéris, 2 décédés, 116 hospitalisés pour des raisons d’isolement, 9 en situation clinique grave. 

Les régions Île-de-France, Hauts-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes sont particulièrement touchées. Surtout, le nombre de personnes contaminées dans le “cluster” de l’Oise ne cesse d’augmenter. “Ce bilan est lié à un important cluster dans l’Oise, qui est de 47 cas au total. Un autre cluster en Haute-Savoie, à La Balme, concerne 10 personnes”.

 » Lire notre article complet en cliquant ici

• 19h - Nouveaux bilans à travers le monde

Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s’élevait à 88.257 , dont 2.996 décès, dans 66 pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 17h. 2.338 nouvelles contaminations ont été recensées depuis le décompte réalisé la veille à la même heure.

En dehors de la Chine, les pays les plus touchés sont:

- La Corée du Sud : 3.736 cas dont 586 nouveaux, 18 décès.

- L’Italie : 1.694 cas dont 566 nouveaux, 34 décès.

- L’Iran : 978 cas dont 385 nouveaux, 54 décès.

- Le Japon : 239 cas dont 9 nouveaux, 12 décès). Le Japon a par ailleurs enregistré plus de 700 cas sur le navire de croisière Diamond Princess.

• 17h45 - Deux enfants contaminés en Alsace

Deux enfants de 1 et 5 ans et leur mère de 27 ans ont été contaminés par le coronavirus et sont hospitalisés ensemble à Strasbourg, ont annoncé dimanche l’Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est et la préfecture de région dans un communiqué commun.

“Une femme, âgée de 27 ans et ses deux enfants (1 an et 5 ans), originaires du Haut-Rhin, sont actuellement hospitalisés au CHU de Strasbourg”, ont précisé la préfecture et l’ARS, annonçant au total quatre nouveaux cas de contamination par le Covid-19 en Alsace.

Le quatrième cas est une femme de 32 ans, compagne d’un homme de 36 ans hospitalisé depuis le début de la semaine à Strasbourg après avoir séjourné en Lombardie.

L’état de santé de cette femme tout comme celui des autres patients “n’inspire pas d’inquiétude”, selon la préfecture et l’ARS.

“Pendant les prochains jours, ces patients demeureront en isolement au CHU de Strasbourg pour bénéficier (...) d’une surveillance et d’un traitement médical”, ont-elles encore indiqué.

Une liste des personnes avec lesquelles ils “ont eu des contacts étroits depuis l’apparition de leurs symptômes” a été établie, toujours selon l’ARS et la préfecture.

Selon une étude des autorités chinoises portant sur 45.000 cas confirmés, publiée le 24 février par la revue médicale américaine Jama, aucun décès n’est à déplorer parmi les enfants de moins de 10 ans, pourtant vulnérables aux maladies infectieuses.

• 17h30 - Le Paris Manga & Sci-Fi Show annulé

Alors que les organisateurs se questionnaient samedi, ils ont finalement annoncé dimanche que le salon du  Paris Manga & Sci-Fi Show, devant se tenir le week-end du 7 et 8 mars, était annulé. L’ensemble des billets seront remboursés. 

 

• 17h10 - 117 cas en Allemagne

Le nombre de personnes contaminées par le nouveau coronavirus a bondi en Allemagne dimanche jusqu’à atteindre 117 cas, selon des données officielles.

D’après le dernier décompte fourni par l’Institut Robert Koch, le centre épidémiologique de référence en Allemagne, le nombre de cas a presque été multiplié par deux pendant le week-end.

Plus de la moitié d’entre eux proviennent de la Rhénanie-du- Nord-Westphalie, l’Etat régional de plus peuplé d’Allemagne où un couple infecté avait participé le week-end dernier au carnaval, un événement annuel très populaire.

Le virus mortel est désormais présent dans 9 des 16 Etats régionaux du pays, Francfort, Hambourg et Brême faisant partie des villes qui ont annoncé leurs premiers cas de coronavirus.

Le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer Interrogé sur l’éventualité d’une quarantaine pour des villes entières ou même des régions, a répondu qu’“un tel scénario interviendrait en dernier recours”.

La propagation du nouveau coronavirus a également conduit à des annulations. Le salon du tourisme de Berlin, plus grand rendez-vous du secteur qui devait se tenir du 4 au 8 mars, a ainsi été annulé vendredi soir. Le Guide Michelin a annulé samedi la remise des étoiles pur l’Allemagne qui devait se dérouler mardi à Hambourg.

• 17h - Le Louvre fermé toute la journée

Le Louvre, musée le plus visité au monde, est fermé toute la journée de dimanche en raison d’un droit de retrait voté par le personnel, inquiet de l’épidémie de coronavirus, a annoncé la direction.

“Le musée du Louvre ne peut ouvrir ce dimanche 1er mars”, a expliqué dans un communiqué la direction du musée parisien. Elle ajoute qu’un CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) exceptionnel se tiendra lundi, sans préciser si le musée rouvrira ou non.

• 16h20 - 1000 salariés licenciés en Israël ?

La compagnie aérienne israélienne El Al envisage de licencier 1.000 de ses 6.000 employés en raison de pertes financières causées par l’annulation de plusieurs vols à l’étranger en lien avec l’épidémie du nouveau coronavirus, a-t-elle indiqué ce dimanche 1er mars.

La compagnie nationale a estimé la semaine dernière que ses pertes oscilleraient entre 50 et 70 millions de dollars (45 et 63 millions d’euros) pour le premier trimestre 2020, dans un rapport rendu à la Bourse de Tel-Aviv.

Ces prévisions ont été communiquées avant la décision de suspendre les vols d’El Al vers l’Italie, premier foyer de l’épidémie de nouveau coronavirus en Europe, selon le quotidien économique israélien Globes.

Israël a interdit les vols en direction ou en provenance des pays les plus touchés par les contaminations, la plupart situés en Asie, et refuse l’entrée sur son territoire aux voyageurs non-Israéliens ayant séjourné dans ces pays.

A l’instar d’autres compagnies aériennes, El Al “risque l’effondrement”, a affirmé Arnon Ben-David, chef de la Histadrout, la principale centrale syndicale israélienne.

La centrale syndicale et le comité du personnel mènent des “négociations-marathon” avec la direction de l’entreprise, a-t-il ajouté.

Sept cas de coronavirus ont été confirmés en Israël, où des législatives cruciales pour la survie politique du Premier ministre Netanyahu ont lieu lundi, pour la troisième fois en moins d’un an.

• 16h - Premiers cas de coronavirus en Outre-mer

Trois cas de coronavirus ont été confirmés comme positifs à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, les Iles du Nord de la Guadeloupe, a annoncé ce dimanche 1er mars l’Agence régionale de santé de Guadeloupe, ce qui en fait les premiers cas de coronavirus avérés en Outre-mer.

 

• 15h20 - Un cas dans la Sarthe

Comme le relaie Ouest-France, un cas de contamination au coronavirus a été relevé dans la Sarthe. Selon le quotidien, il s’agit d’une jeune femme de 27 ans qui revient d’un voyage à Milan. Actuellement hospitalisé et prise en charge par le CHU d’Angers, son cas ne présente pas d’inquiétudes. Des investigations sont en cours pour déterminer les personnes avec lesquelles cette patiente a pu être en contact. 

• 14h45 - 3,6 milliards d’euros d’aides en Italie

Le ministre de l’économie italien a annoncé dimanche un projet d’aides de 3,6 milliards d’euros -équivalent à 0,2% du PIB du pays- pour tous les secteurs affectés par l’épidémie du nouveau Coronavirus. 

“D’ici vendredi prochain, nous adopterons un décret-loi pour soutenir l’économie pour tous les territoires et secteurs touchés, sur tout le territoire national”, a déclaré Roberto Gualtieri, dans un entretien publié dimanche dans le quotidien La Repubblica.

Cette aide, qui devra avoir l’aval du parlement italien et de l’UE, pourra prendre diverses formes, dont des crédits d’impôts pour les entreprises.

Roberto  Gualtieri indique d’ailleurs qu’un éventuel plan d’action au niveau européen sera à l’ordre du jour de la réunion du 16 mars de l’Eurogroupe, cénacle des 19 ministres des finances de la zone euro.

Le déficit public de l’Italie pour l’ensemble de l’année 2019 -qui doit être annoncé lundi par l’Institut national des statistiques- devrait se situer “entre 1,6 et 1,7%” du produit intérieur brut (PIB), a indiqué par ailleurs le ministre italien, en qualifiant de “très bonnes” les finances publiques italiennes. 

•  14h30 - des heurts à La Réunion

Des heurts ont opposé dimanche matin à La Réunion la police à des manifestants refusant le débarquement de touristes voyageant à bord d’un paquebot refoulé à Madagascar par crainte d’une éventuelle présence à bord du nouveau coronavirus.

Appartenant à la société de croisière Princess Cruises et battant pavillon britannique, le Sun Princess, venant d’Afrique du Sud, a accosté avec ses 2.000 passagers au port-est (ouest de La Réunion) dimanche matin.

Une trentaine de personnes s’était rassemblée très tôt devant le portail de la gare maritime de la commune du Port. Ils réclamaient “plus de sécurité sanitaire pour éviter la propagation du coronavirus”.

Les heurts ont éclaté en milieu de matinée lorsque des manifestants se sont opposés à la sortie du port d’une cinquantaine de touristes.

Plus de 300 passagers avaient déjà eu le temps de partir en taxi ou bus vers différentes excursions dans l’île.

Les forces de l’ordre sont intervenues. Des jets de galets et de bouteilles ont ciblé les policiers qui ont riposté par des tirs de grenades lacrymogènes. Les affrontements ont duré jusqu’en début d’après-midi.

• 12h40 - L’ouverture du Louvre retardée

Le musée du Louvre à Paris a décidé de retarder son ouverture au public ce dimanche 1er mars. Cette décision intervient le lendemain de l’annonce du gouvernement, avertissant que la France est passée au stade 2 de l’épidémie. Lors de ce point presse, Olivier Véran a annoncé l’annulation des “rassemblements de plus de 5000 personnes” en milieu confiné et l’annulation du semi-marathon de Paris.

 

Une assemblée générale du personnel était en cours dans la matinée pour déboucher sur la décision d’ouvrir ou non les portes du musée. Le Louvre n’a pour le moment pas communiqué à ce sujet.

 

• 12h20 - Forte chute de la pollution en Chine

Le coronavirus pourrait avoir un fort impact sur le réchauffement climatique. La différence de pollution de l’air en Chine, entre début janvier et fin février, est spectaculaire, comme le montrent ces images diffusées par la Nasa.

Elles montrent une baisse drastique des niveaux de pollution en Chine liée à la baisse d’activité, aux mesures de confinement et aux fermetures d’usines provoquées par l’épidémie de coronavirus.

 » Lire notre article complet en cliquant ici

 

• 11h45 - Nouveaux bilans à travers le monde

Les pays les plus touchés après la Chine sont:

- La Corée du Sud (3736 cas dont 586 nouveaux, 18 décès)

- L’Italie (1128 cas, 29 décès)

- L’Iran (978 cas dont 385 nouveaux, 54 décès)

- Le Japon (239 cas dont 9 nouveaux, 11 décès). Le pays a par ailleurs enregistré plus de 700 cas sur le navire de croisière Diamond Princess amarré au large de Yokohama.

 

• 10h40 - Comme dans les églises, des mesures de prévention dans les mosquées

″Éviter de se serrer la main”, serviettes à usage unique dans les lieux d’ablutions: le Conseil français du culte musulman (CFCM) a demandé dimanche aux imams et responsables de mosquées de prendre des mesures pour éviter la propagation du nouveau coronavirus. 

Dans un “message urgent” aux responsables des lieux de culte, le président du CFCM Mohammed Moussaoui rappelle “quelques conseils simples, mais utiles”, parmi lesquels ”éviter de se serrer la main et privilégier la salutation orale et à distance”. 

Il recommande également de “fréquemment” se laver ses mains, ainsi que de “retirer des lieux d’ablutions des mosquées les serviettes à usage multiple” pour les “remplacer par des serviettes à usage unique”.

Des mesures de prévention similaires ont été prises dans les diocèses, les archevêques invitant notamment à “vider les bénitiers” dans les églises.

“Les prières collectives dans les mosquées doivent être considérées comme des rassemblements collectifs auxquels doivent s’appliquer les consignes des autorités sanitaires de notre pays”, explique le président du CFCM dans son communiqué. 

 

• 10h35 - Le match de basket Villeurbanne-Monaco reporté

Le match du Championnat de France de basket entre Villeurbanne et Monaco prévu dimanche à l’Astroballe a été reporté à cause du nouveau coronavirus, a déclaré le club.

La date de report de la rencontre n’a pas encore été fixée, a précisé l’Asvel dans un communiqué. Villeurbanne-Monaco était le choc de la 24e journée entre les deux clubs à égalité à la deuxième place derrière Dijon.

 

• 10h30 - Un couple ayant séjourné dans l’Oise diagnostiqué à Rennes

Un couple qui a récemment séjourné dans l’Oise a été diagnostiqué au coronavirus et hospitalisé samedi à Rennes, a-t-on appris dimanche auprès de l’Agence régionale de santé de Bretagne. Il s’agit d’un sapeur-pompier basé dans une caserne du centre ville de Rennes et d’une salariée d’une clinique.

Dans un communiqué, l’ARS a précisé que les deux enfants du couple ne sont pas contaminés. Ces deux nouveaux cas s’ajoutent aux deux autres cas identifiés à Brest, un couple de retour d’Egypte hospitalisé en réanimation au CHU de Brest.

 

Pour les deux nouveaux cas confirmés à Rennes, l’ARS assure que “le nombre de cas contacts est limité” et que le sapeur-pompier n’avait participé à aucune intervention depuis plusieurs semaines. Toutefois, en attendant les résultats de “l’investigation sur les personnes contacts”, la caserne de pompiers concernée a suspendu ses interventions.

 Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait demandé samedi aux habitants des cinq communes de l’Oise particulièrement touchées (Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-Sec) de limiter leurs déplacements et “si possible de recourir au télétravail”.

• 10h20 - Le maire de La Balme-de-Sillingy testé positif

Le maire de la commune de La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie, François Daviet, a annoncé avoir été contaminé par le coronavirus.

Sur sa commune de 5000 habitants, il évoque treize cas de contamination mis en quarantaine à l’hôpital d’Annecy. Ce chiffre n’a pas été officialisé samedi à 19h lors du point presse de la Direction générale de la santé. Pour le moment, seuls 9 cas ont été officiellement recensés dans ce “cluster”, dont 3 nouveaux samedi.

 

» Lire notre article complet en cliquant ici

 

 • 8h50 - Les bourses du Golfe continuent de chuter

Les places boursières du Golfe, dont celle de Ryad, ont dégringolé dimanche à l’ouverture des marchés, toujours affolées par les conséquences déstabilisatrices du nouveau coronavirus sur l’économie mondiale et les prix du pétrole en chute libre.

La Bourse de Ryad, plus gros marché de la région et classée dans le top 10 des places boursières mondiales, chutait de plus de 3% à son ouverture, emboîtant le pas aux Bourses mondiales qui ont connu la semaine dernière leur pire semaine depuis la crise de 2008.

La place boursière du Koweït a suspendu ses échanges après avoir perdu près de 10% à la suite de l’annonce dimanche matin d’un nouveau cas de la maladie Covid-19 dans le pays, portant le nombre total de personnes infectées dans le pays à 46, le plus élevé du Golfe. Aux Emirats arabes unis, où 21 cas de personnes infectées ont été recensés, les Bourses de Dubaï et d’Abu Dhabi plongeaient également, perdant environ 4%.

 

• 8h50 - Un groupe de skieurs en quarantaine dans le Var

Comme le rapportent nos confrères de Var Matin, 25 membres du Ski club de Vidauban, partis dimanche dernier aux Dolomites en Italie,ont été placés en quarantaine après leur retour samedi soir dans le Var. Leur bus a directement regagné leur domicile afin d’observer 14 jours d’isolement, le temps de la période d’incubation.

 

• 8h - 586 nouveaux cas en Corée du Sud 

Le président sud-coréen Moon Jae-in a fait état dimanche d’une mobilisation “totale” de son gouvernement contre l’épidémie de coronavirus, alors que 586 nouveaux cas ont encore été répertoriés dimanche.

Pays le plus touché par l’épidémie après la Chine, la Corée du Sud connaît depuis quelques jours une flambée de nouveaux cas, et ce en raison notamment d’une intense campagne de dépistage.

Les autorités sanitaires ont annoncé dimanche avoir enregistré 586 nouveaux cas de contamination, portant le total à 3736, dont 18 morts. Des dizaines d’événements ont été annulés sur la péninsule, et plus de 70 pays ont imposé des restrictions sur les voyages en Corée du Sud.

 

• 7h30 - Près de 3000 morts et 86.000 cas dans le monde

L’épidémie de coronavirus continue à se propager dans le monde. Elle s’approche désormais des 3.000 morts pour plus de 86.000 cas dans une soixantaine de pays – dont près de 80.000 cas pour 2.870 décès en Chine, selon le dernier bilan transmis par l’AFP ce dimanche.

La commission nationale (ministère) de la Santé a annoncé dimanche un bilan quotidien de 573 nouveaux cas de contamination, soit le total le plus lourd depuis une semaine.

On reste très loin des chiffres annoncés pendant la première quinzaine de février, lorsque le nombre de nouveaux cas dépassait chaque jour largement le millier. Mais le nombre de nouvelles contaminations remonte pour la deuxième journée consécutive, après être tombé vendredi à 327, le chiffre le plus bas depuis plus d’un mois.

Le bilan des décès est en revanche reparti à la baisse, à 35 morts contre 47 annoncés samedi. L’épidémie semble chaque jour davantage cantonnée au Hubei: tous les décès annoncés dimanche sauf un y sont à déplorer, ainsi que tous les nouveaux cas de contamination sauf trois.

 

• 5h - Manifestation en Martinique pour des contrôles des touristes

Gaz lacrymogène contre jets de bouteilles en verre: des heurts ont opposé samedi soir au Lamentin, en Martinique, des policiers à des manifestants réclamant des contrôles sanitaires plus stricts de tous les voyageurs arrivant sur l’île face à l’épidémie du coronavirus.

La route nationale qui jouxte l’aéroport Aimé-Césaire du Lamentin a été le théâtre de heurts entre les forces de l’ordre et des dizaines de manifestants venus réclamer ces contrôles sanitaires face à l’épidémie qui se propage en Europe.

 

• 4h - Premier mort australien

Un Australien de 78 ans, ancien passager du paquebot Diamond Princess, mis en quarantaine au large du Japon, a été la première victime du coronavirus dans le pays, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires. L’homme est mort tôt dimanche matin dans un hôpital de Perth (sud-ouest), a indiqué à l’AFP une porte-parole du ministère de la santé de l’Etat d’Australie-Occidentale.

 

• 23h30 - L’Irlande annonce son premier cas

Le gouvernement irlandais a annoncé samedi son premier cas de coronavirus, un Irlandais de retour du nord de l’Italie. L’homme, originaire de l’est de l’Irlande, a “reçu une prise en charge médicale” dans le cadre de “protocole établis” après un diagnostic positif au covid-19, a annoncé le ministère de la Santé.

 

• 22h - Concert de Maître Gims annulé à Nantes

Le directeur du Zénith de Nantes a fait savoir à franceinfo que le spectacle des Bodin’s ce samedi et dimanche soir n’était pas remis en cause, mais qu’en revanche la date du 7 mars pour le concert de Maître Gims n’était pas maintenue.

“On regarde une date de report, mais rien n’est sûr (...) Si ce seuil n’évolue pas à la baisse dans les prochains jours, en fonction du nombre de cas de contaminations, on peut d’ores et déjà penser que cinq autres dates pourraient être annulées d’ici la fin du mois de mars”, a confirmé à Ouest-France le directeur de la salle.

 

• 20h30 - Trump lance un appel aux médias

Après avoir annoncé un premier mort sur le territoire américain et annoncé des restrictions pour les personnes venant d’Iran, Donald Trump a appelé les médias à “ne pas encourager la panique”. Il a annoncé qu’il recevrait lundi des représentants des grands groupes pharmaceutiques pour évoquer la gestion de l’épidémie.

Outre ce premier décès, 21 cas ont été recensés aux Etats-Unis, auxquels s’ajoutent 47 malades rapatriés dans le pays. Plusieurs patients diagnostiqués ces derniers jours n’avaient aucun lien connu avec un foyer de l’épidémie, ce qui laisse penser que la maladie se propage sur le sol américain.

 

• 19h30 - 100 cas en France, dont 9 dans un état grave

Cent personnes ont été atteintes par le nouveau coronavirus depuis la fin du mois de janvier, dont 86 sont actuellement hospitalisées, a annoncé samedi le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Sur ces 100 cas, 12 personnes sont guéries, 2 sont mortes et 86 hospitalisées, dont 9 dans un état grave, a détaillé le numéro deux du ministère de la Santé lors d’une conférence de presse.

 

• 19h20 - Premier décès aux États-Unis

Le premier patient décédé du coronavirus sur le territoire américain est une femme qui était âgée d’une cinquantaine d’années, a indiqué samedi le président des États-Unis, Donald Trump, lors d’une conférence de presse.

Cette femme vivait dans le comté de King, dans l’État de Washington, et fait partie des 22 personnes officiellement diagnostiquées sur le territoire américain, total actualisé qu’a annoncé samedi le président.

Si les dernières estimations font état de moins de 100 cas répertoriés de malades du virus aux Etats-Unis, plusieurs patients diagnostiqués ces derniers jours n’avaient aucun lien connu avec un foyer de l’épidémie, ce qui laisse penser que la maladie se propage.

Le vice-président Mike Pence a annoncé dans la foulée que les États-Unis allait durcir les restrictions pour les personnes venues d’Iran. Les Américains sont également appelés à ne pas voyager dans certaines régions d’Italie et de Corée du Sud.

 

• 18h30 - Le cap des 1000 cas dépassé en Italie

L’Italie a dépassé le millier de cas de contamination au nouveau coronavirus et enregistré 29 morts, dont huit en 24 heures, dans trois régions du nord du pays, a annoncé la Protection civile samedi.

Depuis le début de l’épidémie, il y a une semaine, 1.128 personnes ont été testées positives au virus. Mais 52% d’entre elles ne présentent pas ou peu de symptômes de cette pneumonie virale, selon la Protection civile.

 

 • 17h30 - Les Nigérians se précipitent sur les kits de protection

La commission de protection des consommateurs du Nigeria (FCCPC) a dénoncé samedi la hausse arbitraire des prix des kits de protection et des produits d’hygiène après l’annonce d’un premier cas de coronavirus à Lagos, un citoyen italien testé positif à son arrivée de Milan.

Le Nigeria, 190 millions d’habitants et le pays d’Afrique le plus peuplé, est jugé comme étant extrêmement vulnérable à la propagation du virus étant donné la fragilité de son système de santé et de sa forte densité de population. Avant ce cas au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne, il n’y avait eu que deux cas sur le continent: en Égypte et en Algérie.

 

• 17h - Plus de messes jusqu’à nouvel ordre dans l’Oise

La célébration de messes est suspendue jusqu’à “nouvel ordre” dans l’Oise, conformément à l’interdiction des “rassemblements collectifs” annoncée dans ce département par le gouvernement. 

“L’évêque (de Beauvais, Mgr Jacques Benoit-Gonnin) et le préfet Louis le Franc se sont parlés, on suppose cette demande fondée et on l’applique, dans l’objectif du bien commun”, a indiqué l’AFP la communication du diocèse, qui va informer la centaine de prêtres et la vingtaine de diacres qui officient dans les 41 paroisses du département. Les premières messes dominicales devaient se dérouler à partir de samedi à 18h.

 

• 16h20 - Marine Le Pen craint un impact sur les municipales

La présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen a exprimé la “crainte” d’une moindre mobilisation des électeurs aux municipales des 15 et 22 mars en raison du coronavirus. “C’est une crainte. (...) L’angoisse, la crainte peuvent pousser des gens à renoncer à aller voter”, a déclaré la députée à Lens, dans son fief du Pas-de-Calais, département où le parti a déposé 30 listes.

 

• 16h18 - Les matches de Ligue 1 et Ligue 2 maintenus pour l’instant

Les matches de Ligue 1 et de Ligue 2 du week-end sont “maintenus à l’heure actuelle”, a confirmé la Ligue de football professionnel (LFP) à l’AFP samedi peu avant 16h, suite aux annonces du gouvernement. “Nous sommes en contact permanent avec les autorités”, a fait savoir la LFP, indiquant que les rencontres du week-end, à commencer par celle du Paris SG contre Dijon prévue samedi à 17h30 au Parc des Princes, étaient “maintenues à l’heure actuelle”.

Dimanche, le match phare du week-end de football se déroule normalement en soirée à Lyon, où plus de 60.000 personnes sont attendues pour le derby face à Saint-Étienne. Les Championnats de France d’athlétisme en salle de Liévin sont pour l’instant également maintenus.

 

• 15h30 - Éviter les voyages hors Union-européenne

Éviter les voyages hors Union-européenne, se laver les mains, rester chez soi quand on est malade... Voici les préconisations annoncées par le ministre de la Santé, Olivier Véran, et la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye lors d’un point presse tenu aux alentours de 15h pour présenter “la stratégie” du gouvernement.


Le ministre de la Santé appelle tous les Français à la “vigilance”. Il distingue les mesures “plus contraignantes” pour les zones dites “cluster”, là où le virus est regroupé, dans une commune de Haute-Savoie et dans 5 communes de l’Oise et le reste du territoire.

 

• 15h10 - Le semi-marathon de Paris annulé, comme la dernière journée du Salon de l’agriculture

Tous les “rassemblements de plus de 5.000 personnes” en milieu fermé et certains événements en extérieur, comme le semi-marathon de Paris dimanche, seront annulés en France face à l’intensification de l’épidémie causée par le nouveau coronavirus, a annoncé le gouvernement.

Ces mesures, prises lors d’un Conseil de défense et d’un Conseil des ministres exceptionnels, conduisent aussi à annuler la dernière journée du Salon de l’agriculture dimanche à Paris. En revanche, ”à ce stade, il n’y a pas lieu d’envisager l’annulation des élections municipales”, a précisé le ministre de la Santé.

Parmi les événements annulés cités ”à titre d’exemple” par le ministre, figurent “le carnaval d’Annecy du 6 au 8 mars” et le salon immobilier Mipim de Cannes, dont les organisateurs avaient annoncé un peu plus tôt qu’il serait décalé à juin.

“Ces mesures sont provisoires et nous serons sans doute amenés à les faire évoluer, ce sont des mesures contraignantes et nous souhaitons paradoxalement qu’elles durent un peu, parce que cela voudrait dire que nous parvenons à contenir la propagation du virus”, a ajouté le ministre.

 

• 14h50 - 16 nouveaux cas en France, des rassemblements annulés

En l’espace d’une nuit le nombre de cas de coronavirus en France a bondi de 16 nouveaux cas en France. ″À 13 heures aujourd’hui, 73 cas de coronavirus ont été recensés sur le territoire national, ce qui représente en tout 59 patients hospitalisés en plus des 12 guéris et des 2 personnes décédées”, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran peu avant 15h. Tous les rassemblements collectifs sont par ailleurs interdits jusqu’à nouvel ordre, a ajouté le ministre. 

» Lire notre article complet sur le sujet en cliquant ici

 

• 14h25 - Le Qatar annonce un premier cas de coronavirus

Le ministère de la Santé publique qatari a annoncé un premier cas de nouveau coronavirus, un citoyen qatari de 36 ans revenant d’un séjour en Iran, pays lourdement frappé par la maladie.

L’homme testé positivement au Covid-19 fait partie d’un groupe de citoyens qataris évacués par avion privé d’Iran par le Qatar jeudi, selon la même source. Ils ont été placés en quarantaine à leur arrivée vendredi, d’après le communiqué.

 

• 14h - Fin du Conseil de défense 

Le Conseil de Défense s’est achevé vers 12h25, après près de deux heures de réunion. Il est suivi d’un Conseil des ministres exceptionnels, pour faire le point sur l’épidémie de coronavirus. Cette initiative doit permettre “de prendre toutes les décisions qui s’imposent” pour éviter la propagation du virus. Une conférence de presse est prévue dans l’après-midi.

Le gouvernement a par ailleurs demandé l’inscription mercredi soir à l’ordre du jour du Sénat d’une déclaration gouvernementale suivie d’un débat, “sur les mesures de santé publique face aux risques d’une épidémie de coronavirus”. Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) avait demandé un tel débat, invoquant “un travail de pédagogie”.

 

• 12h45 - Cinq matchs de Serie A reportés

 Cinq matches du championnat d’Italie de football prévus ce week-end, dont le choc entre la Juventus et l’Inter Milan dimanche, ont été reportés au 13 mai en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus. Outre Juventus-Inter, les matches concernés sont AC Milan-Genoa, Parme-Spal, Sassuolo-Brescia et Udinese-Fiorentina. Ces rencontres devaient initialement se tenir à huis-clos.

 

• 12h20 - Le patient zéro présumé de Haute-Savoie témoigne

Ce chef d’entreprise explique qu’il s’est “isolé” et n’a “plus serré de main” au moment où il a eu conscience d’être possiblement infecté par le coronavirus. “Je n’ai plus embrassé personne et je suis resté à la maison jusqu’au lundi matin, donc je pense que les contaminations ont été limitées”, affirme-t-il sur BFMTV.

» Lire notre article complet sur le sujet en cliquant ici

 

 

• 12h10 - “Vider les bénitiers”: l’archevêque de Paris prend des mesures contre le coronavirus

Refuser de donner l’ostie dans la bouche des communiants, vider les bénitiers: l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a demandé aux prêtres des paroisses de la capitale de prendre des mesures contre la propagation du nouveau coronavirus. 

“Un prêtre du diocèse de Paris, rentré mi-février d’Italie, a été diagnostiqué positivement vendredi”, indique de plus le diocèse de Paris dans un communiqué publié samedi. Ce prêtre résidait à Rome et a rejoint la France en traversant l’Italie en voiture. Cet homme de 43 ans a été pris en charge à l’hôpital Bichat à Paris et son état est jugé “très rassurant”.

Mgr Michel Aupetit demande aux prêtres de respecter plusieurs mesures lors des messes et dans les églises “afin de contribuer à la lutte contre l’épidémie et de suivre les dernières recommandations” du ministère de la Santé. 

Les prêtres doivent ainsi “proposer la communion uniquement dans les mains des fidèles et refuser de la donner dans la bouche”. Il leur est demandé de “ne pas proposer de communion au calice pour les fidèles”. 

Les prêtres doivent demander à leurs concélébrants, qui célèbrent la messe à leurs côtés, de “communier par intinction”, c’est-à-dire de tremper l’ostie dans le vin plutôt que de boire au calice. 

Aux fidèles, l’archevêque demande “de ne pas échanger de poignée de main en signe de paix pendant les messes”. De même, ils ne pourront plus tremper leurs doigts dans l’eau bénite pour faire le signe de croix à leur entrée dans l’église, Mgr Aupetit ayant donné la consigne de “vider les bénitiers”.

 

11h30 - 9 nouveaux morts en Iran

L’Iran a annoncé neuf nouveaux décès par le nouveau coronavirus, portant le bilan total des morts de cette maladie à 43. “Le nombre total de cas est de 593 et le nombre total de décès est de 43 jusqu’à midi” samedi, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour.

 

• 11h - Deux soignants de l’hôpital Tenon testés positifs, sans gravité

Deux membres du personnel soignant de l’hôpital Tenon à Paris, où est hospitalisé l’un des cas graves de nouveau coronavirus dans l’Oise, ont été testés positifs et admis à la Pitié-Salpêtrière, mais leur état de santé n’inspire pas d’inquiétude, a annoncé l’AP-HP.

Ces deux soignants testés positifs “ont été hospitalisés dans le service de maladies infectieuses de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (à Paris, NLDR), établissement de santé de référence. Quatre prélèvements sont en attente de résultats”, indique samedi dans un communiqué l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP). Leur état “ne présente pas de critère de gravité”, ajoute-t-elle.

 

 

Un patient de l’Oise atteint du Covid-19 est hospitalisé depuis le 21 février au service de réanimation de Tenon, dans un état grave. Il a été testé positif le 27 février. “Les autres professionnels ayant été en contact” avec ce patient “et qui présentent “des symptômes de la maladie (toux, fièvre, rhume) ont été immédiatement placés en éviction professionnelle et prélevés”, précise l’AP-HP.

Les soignants de Tenon “ne présentant aucun symptôme mais pour lesquels le risque d’exposition a été jugé élevé ont été placés en éviction professionnelle pour éviter tout risque de propagation”. “L’impact sur le fonctionnement des services au sein desquels exercent les professionnels concernés est en cours d’évaluation, en lien avec les autorités sanitaires”, précise l’AP-HP.

 

10h30 - Des “corona cake” en Italie

Apérivirus, le corona cake… L’Italie ne veut en aucun cas succomber à la psychose. C’est pourquoi, plusieurs initiatives ont été lancées pour faire en sorte de prendre avec plus de légèreté l’arrivée du coronavirus, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessous.

 

10h - Conseil de Défense à l’Élysée

Le conseil de Défense qui se tient en ce moment à l’Elysée réunit Emmanuel Macron, Édouard Philippe, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, Florence Parly, la ministre de la Défense, Christophe Castaner et son secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nunez, le ministre de la Santé Olivier Véran ainsi que la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

Cette initiative “nous permettra de prendre toutes les décisions qui s’imposent” pour éviter la propagation du virus, a déclaré vendredi 28 février le ministre de la Santé Olivier Véran. Un conseil des ministres avec l’ensemble du gouvernement se tiendra dans la foulée à l’Elysée afin de prendre acte des décisions qui seront prises.

 

9h30 - L’entreprise Corona critiquée pour une pub

Corona USA, qui distribue aux États-Unis la célèbre bière mexicaine Corona, se retrouve sous le feu des critiques pour une publicité semblant associer le nom de la boisson à celui du coronavirus. Sur Twitter, de nombreux internautes ont réagi pour dénoncer une publicité de “très mauvais goût”, comme vous pouvez le voir dans notre article ci-dessous. 

 

9h - Le tourisme très affecté en Italie, Rome compris

La peur liée au nouveau coronavirus affecte le tourisme à Rome, destination très prisée, pourtant située loin du principal foyer de contagion dans le nord du pays.

Alors que le tourisme représente 13% du PIB italien, les annulations concernent aussi des régions indemnes ou quasi indemnes de contaminations, au grand désespoir des hôteliers. C’est le cas à Rome, où plus de 50% des réservations enregistrées jusqu’à la fin mars ont été annulées.

 

8h45 - Polémique sur le bilan en Iran

Selon la radio BBC Persian, qui cite des sources hospitalières, au moins 210 personnes sont mortes en Iran. Ce bilan, six fois plus élevé que les chiffres officiels, a été démenti par le gouvernement. Selon la radio, la plupart des victimes sont originaires de la capitale Téhéran ou de la ville de Qom, où ont été annoncés le 19 février les premiers cas et décès liés à la maladie Covid-19. 


En dehors de la Chine, l’Iran est le pays où ont été annoncés le plus de décès liés à cette maladie. De hauts responsables iraniens, dont le vice-ministre de la Santé ont été infectés, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. Mardi, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, avait demandé à la République islamique de “dire la vérité” sur l’épidémie dans son pays.

 

8h - 2835 morts en Chine

 La Chine a fait état de 47 morts supplémentaires de personnes atteintes par le coronavirus, portant le total à 2.835 depuis le début de l’épidémie. La Commission nationale de la santé a recensé 427 nouveaux cas, soit plus que la veille, ce qui fait grimper le bilan à 79.251 infections au total.

La très grande majorité des morts sont à déplorer dans la province du Hubei (45), contre une dans la capitale Pékin, et une dans le Henan (centre). Si le nombre de nouveaux cas est supérieur aux 327 de la veille, il est nettement inférieur à ceux que le pays recensait début ou mi-février.

 

7h30 - Plus bas historique pour l’activité en Chine

L’activité manufacturière en Chine a atteint son plus bas niveau jamais enregistré en février, a annoncé samedi le Bureau national des statistiques (BNS).

Pékin maintient des mesures extrêmement strictes contre l’épidémie, avec 56 millions de personnes confinées dans le Hubei (centre du pays), des fermetures temporaires d’usines à travers le pays et des restrictions pour éviter les regroupements de foules dans tout le pays, y compris en fermant les écoles.

 

7h - Forte hausse des cas en Corée du Sud

La Corée du Sud a recensé samedi trois nouveaux décès et 594 cas supplémentaires de contamination au coronavirus, la plus forte hausse quotidienne à cette date qui porte le total à 2.931 personnes infectées, selon les autorités sanitaires.

Trois femmes ont succombé au Covid-19 dans la région de Daegu (sud), portant à 16 le bilan des décès dans le pays. Cette région concentre plus de 90% des nouveaux cas. L’épidémie semble loin d’être endiguée: elle s’est propagée au sein de l’Eglise Shincheonji de Jésus, groupe religieux dont 210.000 membres ont été appelés à se faire examiner. Environ la moitié des cas y seraient liés.

 

6h30 - Nouveau cas d’origine inconnue aux États-Unis

Un habitant du comté de Washington près de Portland a contracté le nouveau coronavirus vendredi aux États-Unis, sans avoir voyagé récemment ou avoir eu de contact établi avec une personne infectée. Le patient en question a été placé à l’isolement à l’hôpital et a eu des contacts avec des personnes dans une école élémentaire.

Deux autres cas similaires de contamination d’origine indéterminée ont été recensés cette semaine dans le nord de la Californie, portant à 62 le nombre patients infectés dans le pays mais sans aucun mort à déplorer comme l’a relevé le président Donald Trump vendredi.

Les États-Unis ont recommandé vendredi à leurs ressortissants d’éviter les voyages non indispensables en Italie, pays d’Europe le plus touché par l’épidémie de coronavirus. Avec 650 personnes testées positives, dont toutefois seulement 303 sont considérées comme vraiment malades, l’Italie est le pays d’Europe le plus touché. Le Covid-19 a fait 17 morts, tous des personnes âgées et déjà atteintes de pathologies graves.

À voir également sur Le HuffPostContre le coronavirus, les masques en papier sont-ils vraiment efficaces?

LIRE AUSSI:

De la peur de l'épidémie de coronavirus à "l'épidémie de la peur"

Coronavirus: les entreprises ont aussi un rôle à jouer - BLOG

This article originally appeared on HuffPost.