Coronavirus : des employeurs veulent faire revenir travailler leurs salariés avec des décharges de responsabilité illégales

Sarah Lemoine

Reprendre ou pas le travail, le débat fait rage dans le BTP en raison de la difficulté à faire appliquer les gestes barrières et les règles de protection au coronavirus. Le secteur attend toujours la validation par le ministère du Travail d’un guide des bonnes pratiques. Mais certains employeurs tentent de faire revenir leurs ouvriers.

>> Coronavirus : suivez en direct toutes les informations liées à la pandémie

Yves est maçon dans le sud de la France. Salarié dans une toute petite entreprise artisanale, il est en chômage partiel depuis le début du confinement. Il y a quelques jours, son patron le contacte pour lui dire qu’il va falloir reprendre le travail. Mais quand il arrive au dépôt, une mauvaise surprise l’attend. "Quand je me suis présenté avec mes collègues, décrit le maçon, il nous a montré une feuille avec comme objet : ‘Décharge de responsabilité’".

"Il était indiqué, sur cette feuille, que l’on n'exercera jamais un recours contre l’entreprise si jamais on attrape le Covid-19", explique Yves, très choqué, et qui refuse de signer cette décharge en responsabilité.

"Il n’y a pas de DRH"

Car même avec un masque et du gel hydroalcoolique, il dit ne pas se sentir en sécurité. "Quand on monte (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi