Coronavirus : Emmanuel Macron évoque l'hypothèse d'un reconfinement

·1 min de lecture

Le mot est prononcé. En déplacement à l’hôpital de Pontoise, dans le Val-d’Oise, vendredi soir, Emmanuel Macron a parlé de "reconfinement". Le chef de l’Etat appelle à "réduire notre vie sociale au maximum" pour "faire corps avec le personnel soignant", car toutes les hypothèses sont sur la table face au coronavirus

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 24 octobre

L'idée n'est plus taboue

"Rien n’est exclu", dit-on à l’Elysée. Comme en écho, un proche du premier ministre l’admet : "On ne peut plus exclure qu’il y ait des confinements locaux". L’idée n’est donc plus taboue, pas même dans la bouche du chef de l’Etat alors que le couvre-feu vient tout juste d’être étendu. "Ces mesures n'ont pas vocation à être réduites mais elles seront peut-être renforcées, soit en s'étendant géographiquement, soit en regardant aussi les lieux, les moments où l'épidémie se propage le plus vite pour réduire ces occasions", a affirmé Emmanuel Macron vendredi soir. "Il est trop tôt pour dire si on va vers des reconfinements locaux ou plus larges", a-t-il ajouté. 

 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Comment le coronavirus s'est propagé dans les campagnes

> Au gouvernement, l'hypothèse d'un reconfinement n'est plus taboue

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Le port du masque favorise-t-il la mauvaise haleine ?

 

Les indicateurs seront examinés en milieu de...


Lire la suite sur Europe1