Coronavirus : un Ehpad s'organise pour vacciner ses résidents

Jacques Collineau, 75 ans, est l'un des premiers résidents de l'Ehpad Debrou à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) à se faire vacciner contre le Covid-19. Il dit ne pas avoir hésité une seule seconde : "Si les autorités sanitaires françaises ont donné leur accord, c'est que, a priori, c'est sérieux". Les vaccins sont arrivés lundi 28 décembre dans la matinée du CHU de Tours, et conservés dans des frigos. Ils devront être utilisés rapidement. Une deuxième injection dans 21 jours "On a cinq jours pour l'utiliser. Sur une vaccination de dix personnes, deux flacons, ça va. Ça va peut-être monter plus en charge dans l'organisation quand on va devoir faire peut-être 50 vaccins", explique Dr. Frédéric Schmitt, médecin coordinateur. Dix résidents vont être vaccinés dans la journée, et surveillés après l'injection pendant 15 minutes. Chaque résident vacciné, ou sa famille, a donné son accord au préalable. Une deuxième injection lui sera administrée dans 21 jours. Pour la direction, c'est l'espoir d'un retour à la vie normale. Dans cet Ehpad de 240 résidents, dix personnes sont mortes du Covid-19.