Coronavirus : ce drame qui s'est joué à quelques mètres d'Emmanuel Macron

C'est une incroyable coïncidence qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques pour Emmanuel Macron : le 18 février dernier, le président de la République était en visite officielle à Mulhouse, dans le quartier défavorisé de Bourtzwiller, pour présenter son plan d'action contre le "séparatisme" islamiste. Une visite dont on ne retiendra que le selfie malheureux d'Emmanuel Macron avec une femme portant un hidjab.

Pourtant, c'est bien vers ce qui se passait à quelques centaines de mètres de là que les caméras auraient dû se tourner : un important rassemblement religieux était organisé, un événement désormais considéré comme l’un des points de départ de la propagation du coronavirus dans la région Grand Est, l’une des plus touchées par le Covid-19. Du 17 au 24 février, alors que l'épidémie était encore une menace assez lointaine, 2 500 fidèles se sont massés sous l’impulsion de l’église évangéliste de la Porte ouverte chrétienne. Ils ont prié et jeûné. Tous étaient à proximité les uns des autres, permettant au virus de se développer.

Une enquête de la cellule investigation de Radio France révèle qu’au moins un millier de personnes ont contracté le virus à la suite de cet événement. Franceinfo a de son côté recueilli le témoignage d’un médecin généraliste de Mulhouse et pasteur. Pour Jonathan Peterschmitt, la quasi-totalité des fidèles a été contaminée : environ 2 000 sur 2 500. Le député local Jean-Luc Reitzer, qui y avait participé et a été contaminé, a été placé dans le coma.

Un

Retrouvez cet article sur GALA

Robbie Williams : ses retrouvailles émouvantes avec ses enfants après 3 semaines de quarantaine
Cyril Hanouna bien entouré : qui est son père, médecin généraliste ?
The Voice : Nessa tient tête à Pascal Obispo, son caprice agace
Coronavirus: Thomas Lilti, réalisateur d'Hippocrate, redevient médecin
Coronavirus : le chanteur Christophe placé en réanimation