Coronavirus : la difficile application de l’isolement

L’isolement des malades devait être la recette pour éviter la deuxième vague : tester, tracer et isoler. Selon l’épidémiologiste Pascal Crepey, l’isolement est la phase inévitable pour limiter la diffusion du Covid-19. "Malgré toutes les précautions et tout le respect du protocole du port du masque, le meilleur moyen d’éviter les contaminations, c’est de s’isoler en dehors du foyer", assure t-il. 35 hôtels en France dédiés à l’isolement En France, cela n’a pas fonctionné. À la sortie du confinement, un hôtel de Perpignan (Pyrénées-Orientales) a accueilli 69 malades encore contagieux. Des chambres individuelles, des repas sur place… Tout était prévu. Comme celui-ci, 35 autres hôtels ont été mis à la disposition des malades, mais seule une dizaine a reçu de rares patients. Pour beaucoup de Français, l’idée d’une quatorzaine hors de chez soi a du mal à passer. "Pour avoir été positive, je n’aurai pas été d’accord de partir de chez moi pour être placée dans un hôtel", explique une jeune femme.