Coronavirus : deux associations saisissent le Conseil d'Etat sur l'accès aux soins des personnes âgées

franceinfo avec AFP

Les patients âgés sont-ils sacrifiés, faute de places en réanimation ? Deux associations ont déposé une requête devant le Conseil d'Etat pour obtenir que le gouvernement fixe des règles pour l'accès aux soins des personnes âgées victimes du Covid-19, ont indiqué à l'AFP l'avocat Guillaume Hannotin et le lanceur d'alerte Michel Parigot, confirmant une information du Parisien, dimanche 5 avril.

>> Coronavirus : suivez en direct les dernières informations sur la pandémie de Covid-19

La requête introduite le 2 avril met en avant la "rupture d'égalité", tant dans l'accès aux soins que dans le traitement de la fin de vie. Elle a été transmise le même jour au gouvernement, qui a jusqu'à lundi, à 10 heures, pour donner sa réponse, suivie d'ici mardi de la réplique des plaignants, avant la décision du Conseil d'Etat, attendue dans la semaine, selon l'avocat Guillaume Hannotin.

Des personnes pas soignées "faute de moyens"

"On sait qu'il y a un tri des patients, par exemple certains ne peuvent pas supporter d'être intubés, mais il doit être fonction de critères médicaux précis, et ne peut répondre à une carence de moyens", explique Michel Parigot, président de l'association Coronavictimes, créée le 19 mars, et du Comité anti-amiante Jussieu.

"Vous avez aujourd'hui des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi