Coronavirus : la dette publique française désormais prévue à 119,8% du PIB en 2020

·1 min de lecture

Dans un entretien au "Parisien", Bruno Le Maire a indiqué que les nouvelles mesures prises pour soutenir l'activité économique face au deuxième confinement vont aggraver la dette publique. "Nous avions prévu pour 2020 un niveau d'endettement de 117,5% du PIB. Ce chiffre va passer à 119,8%", a-t-il affirmé.

Les mesures prises pour soutenir l'activité économique face au deuxième confinement vont se traduire par une nouvelle aggravation de la dette publique française, qui devrait atteindre 119,8% du PIB en 2020, a indiqué vendredi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. "Nous avions prévu pour 2020 un niveau d'endettement de 117,5% du PIB. Ce chiffre va passer à 119,8%", a affirmé Bruno Le Maire dans un entretien au Parisien, défendant des dépenses "qui nous permettront de rebondir très vite et d'accélérer la transformation de l'économie française pour la rendre plus compétitive".

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 30 octobre

15 milliards d'euros en novembre

Ces dépenses supplémentaires, induites par un renforcement de mesures de soutien aux entreprises, vont atteindre 15 milliards d'euros rien que pour novembre, avait déjà annoncé Bruno Le Maire la veille. Au total, 20 milliards d'euros vont être débloqués pour faire face à la crise, sur une durée de huit semaines, avait de son côté indiqué le Premier ministre Jean Castex. Ils s'ajouteront aux près de 470 milliards d'euros mobilisés depuis mars.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Confinement : voici les attestations à télécharger pour se déplacer

> Quels sont les scénarios de sortie du confinement ?

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Le port du masque favorise-t-il la mauvaise ...


Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :