Coronavirus: Déconfinement repoussé d'une semaine dans les Landes

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: DÉCONFINEMENT REPOUSSÉ D'UNE SEMAINE DANS LES LANDES

(Reuters) - Le déconfinement dans le département des Landes est repoussé jusqu'au 6 juillet, a annoncé mercredi la préfecture, alors que le reste de la France franchit l'étape finale dans l'allègement progressif des restrictions imposées dans la lutte contre le COVID-19.

"La situation est stabilisée avec un taux d'incidence qui (...) oscille autour de 50, qui est le seuil d'alerte. C'est donc une situation qui n'est pas particulièrement grave mais qui est très atypique par rapport au niveau national," a déclaré mercredi la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer, lors d'une conférence de presse.

Au niveau national, le taux d'incidence moyen est de 18 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants, a-t-elle ajouté.

Malgré une baisse des cas de contaminations sur l'ensemble du territoire, le département des Landes est celui où la proportion du variant Delta est la plus forte, selon Santé Publique France.

Le pourcentage "avéré" de ce variant dans le département se situerait autour de 45%, a précisé Didier Couteaud, délégué département de l'Agence régionale de santé (ARS), lors de la conférence et cité par le quotidien La Dépêche.

Mardi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait indiqué que le variant Delta représentait désormais 20% des contaminations en France.

Alors que le système de jauges est supprimé depuis ce mercredi dans le reste du pays, il restera en vigueur dans les Landes avec des limitations d'accueil à 65% dans les cinémas et salles de spectacle et à 50% dans les salles des restaurants.

(Reportage Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles