Coronavirus : la Croix-Rouge à la rescousse des personnes isolées

Depuis quelques jours, le téléphone n’arrête pas de sonner à la Croix-Rouge. Rien qu’à Paris, plusieurs dizaines de personnes sont à l’écoute. Elles reçoivent 10 000 appels au bas mot, pour des propositions de bénévolat, des besoins de réconfort, de l’aide alimentaire ou des gens qui sont en panne de médicaments. "L’épidémie isole les gens, qui s’isolent un peu aussi eux-mêmes, par timidité ou grande détresse, ils n’osent pas demander à leurs voisins de les aider", explique un bénévole. Un système de livraison de médicament Alors, la Croix-Rouge a mis en place un système de livraison de médicaments. Une fois les informations vérifiées par téléphone, les bénévoles se rendent à la pharmacie. À L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), une femme attend des antibiotiques. Elle ne veut pas mettre en danger ses voisins en leur demandant de sortir. Le confinement des uns et des autres rend cependant les premières missions un peu chaotiques.