Coronavirus : "Cette crise est bien plus forte que celle de 2008", estime Gérald Darmanin

franceinfo

Dans les colonnes du Figaro, le ministre de l’Action et des Comptes publics indique que plus de 500 000 entreprises de moins de cinquante salariés ont déjà demandé le report du paiement des cotisations sociales.

Selon Gérald Darmanin, pas de doute, "cette crise est bien plus forte que celle de 2008". Dans un entretien accordé au Figaro, lundi 30 mars, le ministre de l’Action et des Comptes publics promet que cette crise "nécessitera des réponses, elles aussi, bien plus fortes." D'autant que "nous sommes dans la réponse à l’urgence, pas encore dans la reconstruction", dit-il aussi.

Gérald Darmanin a fait le calcul. Il estime à 507 000 le nombre d'entreprises de moins de cinquante salariés qui ont demandé "que leur échéance de paiement des cotisations sociales qui tombait le 15 mars soit reportée". Ce qui est équivalent, selon le ministre, "à 3,8 milliards d’euros de cotisations qui n’ont pas été prélevées sur les 9 milliards d’euros alors appelées." Quant aux travailleurs indépendants, il assure que "100%" d'entre eux ont obtenu "automatiquement le 20 mars le report de leurs cotisations, pour un montant de 250 millions d’euros."

Enfin, au sujet des demandes de reports d’impôts, Gérald Darmanin indique avoir reçu, au 26 mars, "39 039 demandes qui ont obtenu 84% de réponses positives, pour un montant de 2 milliards d’euros." Il précise que ces demandes de report "émanent essentiellement des territoires qui ont été les premiers, et sont aujourd’hui le plus touchés par la crise : le Grand Est, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi