Coronavirus : la crise économique fait s'envoler le nombre d'allocataires du RSA

·1 min de lecture

C’est l’une des conséquences visibles de la crise du coronavirus : le nombre de personnes prises en charge au titre du RSA augmente fortement depuis quelques mois. La hausse sera en moyenne de 8,7% sur l’ensemble de l’année 2020, a annoncé lundi soir à l’Assemblée le ministre des comptes publics Olivier Dussopt. En première ligne sur le sujet, les départements sont pris au dépourvu. Ce sont eux, qui financent les dépenses du RSA et qui ont pour mission d’assurer la réinsertion des allocataires. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 21 octobre

Une hausse de 12 % des demandeurs du RSA en Corrèze 

Dans le département de la Corrèze, le nombre d’allocataires du RSA s’est envolé de 12% entre janvier et cet été. Et les dépenses qu’il a fallu engager pour faire face à cet afflux ont suivi le même chemin. Le département a dû sortir 1,7  million d'euros supplémentaires. Ce n’est pas tant ce surcroît de dépense qui désole le président du département, Pascal Coste, que le brutal retournement de situation qui frappe la Corrèze, jusque-là en pointe à l’échelle nationale en matière de réinsertion des personnes au RSA.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> "J'avais envie de vomir" : la souffrance de ces femmes obligées d'accoucher masquées
> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours
> Coronavirus : à partir de quel âge faut-il faire tester son enfant ?
> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque
> L...


Lire la suite sur Europe1