Craignant d'avoir le Covid-19, il tue sa compagne puis se suicide

L’autopsie a révélé qu’aucun des deux n’était contaminé.

Dans la banlieue de Chicago, un couple a été retrouvé sans vie à son domicile. D’après les premiers éléments de l’enquête, Patrick Jesernik aurait tué Cheryl Schriefer avant de se suicider, parce qu’il pensait, à tort, que sa compagne et lui avaient contracté le Covid-19.

Aux Etats-Unis, l’épidémie de Covid-19 prend chaque jour des proportions un peu plus dramatiques, dans une ambiance de psychose généralisée que vient illustrer ce terrible fait divers survenu jeudi dernier dans la banlieue de Chicago.

Patrick Jesernik et sa compagne Cheryl Schriefer ont en effet été retrouvés tués par balles à leur domicile de Lockport Township par la police, qui avait été alertée par les parents du défunt, inquiets de ne pas avoir de ses nouvelles.

L’autopsie révèle qu’aucun des deux n’était contaminé

D’après le New York Times, les premiers éléments de l’enquête indiquent que Patrick Jesernik aurait tué sa concubine d’une balle dans la tête avant de retourner l’arme contre lui. Le mobile serait tragiquement d’actualité : le couple croyait avoir été contaminé par le coronavirus.

Plus tôt dans la semaine, Cheryl Schriefer, qui souffrait de difficultés respiratoires, avait ainsi passé un test d’infection au coronavirus, dont elle n’avait apparemment pas encore reçu le résultat au moment du drame. Cruelle ironie du sort, l’autopsie a finalement révélé qu’aucun des deux conjoints n’était en réalité porteur du Covid-19...