Coronavirus : le couvre-feu à 18 heures efficace en Guyane

Dans les rues de Cayenne (Guyane), le couvre-feu avancé à 18 heures a été en vigueur en juin 2020. Le but était de casser la propagation galopante du coronavirus. Une mesure drastique qui a fait ses preuves selon le Dr Kazanji, directeur de l’Institut Pasteur dans le département français d’Amérique du Sud. Éviter les instants de convivialité Une étude récente de cet organisme pointe les lieux et moments de contamination : les repas de famille, les rencontres dans les entreprises et le temps passé entre amis. Les deux heures supplémentaires de couvre-feu s’attaquent frontalement à ces instants de convivialité. Le couvre-feu renforcé, avec son effet boulot-dodo, limite les risques d’infection. Début janvier, la Guyane vit au rythme d’un couvre-feu à 21 heures, Mais depuis un mois environ, les cas de Covid-19 repartent à la hausse avec cinq malades placés en réanimation.