Coronavirus : comment le consortium d'industriels français s'organise pour produire 10 000 respirateurs d'ici mai

franceinfo

La France a besoin de respirateurs pour aider les patients à combattre le Covid-19. Face à l'urgence, plusieurs industriels du pays ont constitué un consortium visant à produire davantage de ces équipements nécessaires pour accompagner les patients les plus gravement atteints.

Cette alliance est composée du groupe Air Liquide, qui produit déjà ces respirateurs via sa branche Medical Systems, de PSA, Schneider Electric et Valeo. L'objectif est de produire 10 000 respirateurs d'ici 50 jours mais plusieurs centaines d'unités devraient déjà sortir des lignes de production courant avril.

>> "On ne compte pas les heures, les équipes sont mobilisées six jours sur sept", assure Air Liquide

Des tâches réparties entre industriels

"En temps normal, on produit une centaine de respirateurs de réanimation par mois", explique Diana Schillag, vice-présidente d'Air Liquide Activités Santé Monde. Les capacités de production ont déjà augmenté depuis le début de la crise, mais le défi constitué par ce nouvel objectif est immense, puisqu'il s'agit de multiplier par trois la production de respirateurs de la gamme T60 (1 500 unités) et par 70 les équipements de la gamme Osiris (8 500 unités). L'assemblage final et les contrôles seront réalisés sur le site industriel du groupe situé à Antony (Hauts-de-Seine).

"Ce n'est pas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi