Coronavirus : Un conseiller de Boris Johnson aurait violé les règles de confinement

Floréal Hernandez

GRANDE-BRETAGNE - Dominic Cummings, conseiller du Premier ministre Britannique est soupçonné d’avoir quitté Londres pour s’installer chez ses parents à Durham en plein confinement. Un changement de résidence alors qu’il présentait les symptômes du Covid-19

La presse britannique et l'opposition fustigent le comportement de l’un des principaux conseillers de Boris Johnson. Dominic Cummings, proche du Premier ministre britannique a été surpris pendant le confinement quittant son domicile londonien pour s’installer chez ses parents à Durham, dans le Nord-Est de l’Angleterre, ont affirmé les quotidiens Daily Mirror et The Guardian. De plus, il présentait les symptômes du Covid-19.

L’opposition a demandé une explication. « Le peuple britannique ne s’attend pas à ce qu’il y ait une loi pour lui et une autre loi pour Dominic Cummings », a déclaré un porte-parole du Parti travailliste. Ed Davey, dirigeant des Libéraux démocrates, a pour sa part estimé que Dominic Cummings « devra démissionner » si les faits sont confirmés. Pour le chef de file des indépendantistes écossais au Parlement de Westminster, Ian Blackford, « il doit démissionner ou être renvoyé ».

Cummings a agi car il avait besoin d'aide pour la garde de son fils

La police (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Le Royaume-Uni va imposer une quarantaine de 14 jours aux voyageurs arrivant de l’étranger
Coronavirus : L’université de Cambridge donnera tous ses cours en ligne l’an prochain
Coronavirus : Le fabricant de moteurs d’avion Rolls-Royce supprime 9.000 postes à cause de la crise